leral.net | S'informer en temps réel

Documentaire «Valdiodio Ndiaye»: Aminata Ndiaye Leclerc réhabilite son père sur la Croisette

La réalisatrice Amina Ndiaye Leclerc exhume une partie de l’histoire politique du Sénégal post-indépendance, pour réhabiliter la mémoire de son père dans un film projeté en avant-première à la 74e édition du festival de Cannes (6-17juillet). Intitulé «Valdiodio N’Diaye, un procès pour l’histoire», ce documentaire d’une heure et demie revient sur le procès de 1963, survenu après la crise politique de 1962 avec la chute de Mamadou Dia, alors président du Conseil du gouvernement sénégalais.


Rédigé par leral.net le Dimanche 18 Juillet 2021 à 20:00 | | 0 commentaire(s)|

Documentaire «Valdiodio Ndiaye»: Aminata Ndiaye Leclerc réhabilite son père sur la Croisette
Aminata Ndiaye Leclerc aborde ces évènements avec la volonté de «rétablir une vérité occultée» du passé de ce jeune État dirigé à l’époque, par le Président Léopold Sédar Senghor.

Le film s’ouvre sur Kaolack, région d’où est originaire Valdiodio Ndiaye, un plan panoramique filmé par drone montrant des étendues de terres salées, des «tanns», images accompagnées par un chant traditionnel mandingue «Miniyamba» de Djaarra Dieng, accompagnée à la flûte par Benjamin Bailly. Une entrée en matière lyrique qui lui permet de mettre en scène un homme solitaire, avançant seul sur sa charrette pour raconter son exil.

Valdiodio Ndiaye est celui qui a prononcé le discours pour l’indépendance du Sénégal devant le général De Gaulle à la place Protêt, aujourd’hui devenue place de l’Indépendance.

La réalisatrice s’approprie cette histoire collective pour en faire sa propre lecture et déclarer son père «innocent» des accusations de coup d’État portées contre lui en 1963.





APS



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page