Leral.net - S'informer en temps réel

Drépanocytose: 10% de la population atteints par la maladie

Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Mai 2017 à 11:35 | | 0 commentaire(s)|

La Journée africaine de lutte contre la drépanocytose a été célébrée hier, mercredi 10 mai 2017. Une date choisis par le centre Albert Royer de l’hôpital de Fann pour inaugurer son unité de soins ambulatoires pour enfants et adolescents atteints de cette maladie. A cette occasion, le Secrétaire général du ministère de la Santé M. Ibrahima Wane a laissé entendre que près de 10% de la population sénégalaise vit avec cette maladie et la plupart d’entre eux meurent.


La drépanocytose reste une des maladies compliquées au Sénégal. Selon le Secrétaire général du ministère de la Santé, M. Ibrahima Wane, c’est 10% de la population (1 400 000 personnes) qui vivent avec ce problème de santé dont 0.5% de forme majeure et la plupart d’entre eux meurent. « Le pire, dit-il, aujourd’hui, 1700 enfants nouveaux-nés sont porteurs. Au niveau du centre Albert Royer, la drépanocytose occupe la quatrième place de consultation et la troisième en hospitalisation ».

Une situation à remédier pour soulager ces personnes. Pour s’y faire, il pense que ce qu’il faudra faire présentement, c’est de mettre l’accent sur deux axes majeurs que sont la prévention primaire et la prise en charge précoce. Pour aider ces malades et relever le défi, il préconise aussi une amélioration de la qualité des soins.

Ce, en renforçant davantage la formation des différents acteurs et des médecins. A l’en croire, il faudra mettre en œuvre les recommandations des organisations internationales en créant des réseaux de suivi et de sensibilisation auprès des populations. Il informe que depuis 16 ans, le gouvernement du Sénégal et le gouvernement Princier de la principauté de Monaco coopèrent afin d’améliorer les conditions de vie des groupes vulnérables.

Le Directeur général de l’hôpital Albert Royer, M. Thierno Seydou Ndiaye rappelle que l’objectif principal visé à travers cette coopération, c’est entre autres, de soutenir les personnes atteintes par la maladie surtout celles qui n’ont pas assez de moyens pour la prise en charge de leurs soins médicaux mais également pour les soulager le maximum possible.

Pour le financement d’un tel édifice, il avance que le montant du projet est de 1 149 600 Euros dont 484 225 supportés par la principauté de Monaco et le reste soit 605 375 Euros, par le Sénégal. De l’avis de la directrice des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Mme Isabelle Rosabrunnetto, cette unité de soins a une capacité litière de 15 lits, 3 espaces d’attente d’une capacité de 40 places, 4 Salles de consultation ainsi qu’une unité de laboratoire équipée. Elle compte aussi un box de consultation pour les vacataires et des bureaux abritant le personnel technique et l’association sénégalaise de lutte contre la drépanocytose.

Direct Info
 


Titre de votre page