leral.net | S'informer en temps réel

Drogue dans la police: la défense demande la comparution de quatre témoins


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Janvier 2018 à 12:54 | | 0 commentaire(s)|

Drogue dans la police: la défense demande la comparution de quatre témoins

Ceux qui attendent de connaitre la vérité dans l’affaire dite de « trafic de drogue dans la police » doivent patienter, puisque le procès annoncé ce jour, a été renvoyé au 6 février sur la demande des avocats des prévenus. Qui veulent faire comparaître  quatre (4) témoins, selon pressafrik.

Pour ceux qui viennent de rattraper train de l’information, ce scandale avait été éventé en 2014 et avait fait à l’époque, les choux gras de la presse. Le Directeur général de la police de l’époque, le commissaire Abdoulaye Niang cité dans l’affaire, a été limogé et remplacé par le Commissaire Anna Sémou Faye. Le commissaire Niang a été dénoncé explicitement par le Commissaire Cheikhna Keïta, alors patron de l’Ocrtis.

Ce dernier a aussi perdu son fauteuil puis il a été radié pour avoir « trop parlé » à la presse. Suite à une information judiciaire, les gradés de la police alors «mouillés», ont bénéficié d’un non-lieu. Seules trois personnes considérées comme des lampistes sont appelées devant la barre. Il s’agit d’Ibrahima Dieng, agent de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), sa copine Awa Thiam et la mère de celle-ci. Ils sont poursuivis de trafic international de drogue, association de malfaiteurs et blanchiment de capitaux. Ils risquent dix ans de prison ferme pour ces faits.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos