leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 5 Février 2010

[ENQUÊTE] LE « MBARAAN » - Confessions lycéennes : Réalisme froid !


Nous avons rencontré de jeunes filles devant la porte de leur établissement. Elles ont à peine 16 ans pour la plupart. Au sujet de leurs relations, elles sont d’un réalisme qui fait froid dans le dos.



[ENQUÊTE] LE « MBARAAN » - Confessions lycéennes : Réalisme froid !
« Je pratique le ‘mbaraan’ car être avec un seul homme n’est plus à la page », nous apprend Nafy, une lycéenne rencontrée devant son établissement et discute avec ses camarades. Pour elle, si le phénomène est répandu, c’est dû au fait que « la vie est chère » et que donc le « mbaraan est l’une des meilleures voies pour s’en sortir financièrement ». Selon Nafy, « les parents ont d’autres préoccupations avec la nourriture, l’électricité, l’eau et la scolarité. Donc, nous devons être des responsables en nous prenant en charge pour nos besoins personnels ». Des camarades acquiescent et une d’elles fait savoir qu’ « il n’est pas sur d’avoir un seul copain parce que les hommes ne méritent pas qu’on leur soit fidèle puisque, eux-mêmes, ne le sont pas ; ils sont tous des hypocrites ». Et Rama de poursuivre : « En ce moment, je sors avec trois hommes, mais ce n’est pas pour qu’ils m’entretiennent, c’est pour juste leur rendre la pareille ». Cette logique semble absurde aux yeux et aux oreilles de Nafy. « Tu ne sais pas ce que tu dis », fait-elle savoir à sa copine. Et Rama, un peu contrariée, et comme quelque part atteinte : « Moi au moins, mes parents ne sont pas complices comme les tiens. Tu reçois des cadeaux de partout et ils ne te posent même pas de questions et ne se soucient de rien. Ma mère me tuerait si je faisais comme toi », s’énerve-t-elle.

L’ambiance devient tendue entre les deux jeunes filles et les nerfs s’échauffent sous le regard quelque peu dépassé des autres membres du groupe. « Arrêtez, que chacun fasse ce qu’il a envie de faire ! Moi je dirai que ce sont les hommes sui sont les complices des filles », intervient un de leurs camarades répondant au nom de Seydou. Et s’adressant à « ses » filles de classe : « Vous êtes naïves, vous ne comprenez pas que dans pareils cas, c’est vous qui êtes les seules perdantes ; vous me faites vraiment pitié. En ce qui me concerne, je n’aurai jamais de relation d’argent avec une fille ».

Nous prenons congé de nos jeunes lycéens qui ont exprimé leurs points de vue. Et qui, sûrement, ont encore mis les parents devant leurs responsabilités.

Par Rokhaya Nar Diop

Source : Dakar Life Janvier 2010 / galsentv.com
leral .net




1.Posté par Obama le 05/02/2010 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bismillah Vou lé jeune fiy vous savé pa ce vou faite mais vous riské cher.

2.Posté par diassy le 05/02/2010 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mo tahit goor goussiy taka diabar dou done kimoudone guénal en general guis na séne di tat

3.Posté par point de vue le 06/02/2010 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non sénégalaise réveillez vous. c'est pas parce qu'une petite fourchette de filles dévergondées est comme ça que tout le monde l'est. il y'a des filles bien éduquées qui ne se préoccupent que de leur s études. nioudane bakh nongui bakh ba légui. vous les bandits sène affairla!!!

4.Posté par mifzo le 07/02/2010 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Boyi lègui koulathi gueuna touty gueula yakhou,

5.Posté par mia le 07/02/2010 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une femme qui sort avec plusieurs hommes à la fois; continuera cette habitude une fois mariée.
li rek motakh moye yallah dji beuri si souniou rew

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page