leral.net | S'informer en temps réel

El Hadji Diouf : "L’affaire Diao Keïta Baldé est un faux problème (...), ce n’est pas à la Fédération de…"


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Novembre 2017 à 08:58 | | 0 commentaire(s)|

El Hadji Diouf s’érige en bouclier contre les détracteurs de Keïta Diao Baldé. Selon le double ballon d’or africain (2001 et 2002), le joueur de l’AS Monaco doit être protégé au lieu d’être fragilisé mentalement. «Un compétiteur qui cédé sa place en étant heureux, j’en ai jamais vu. Donc, la frustration de Keïta Baldé est compréhensible. Cela arrive à tous les joueurs, même les plus moyens. C’est un faux problème. Il ne faut pas en faire une histoire et saper le moral à Keïta Baldé Baldé, qui est aujourd’hui, un de nos meilleurs éléments. Au lieu de fragiliser mentalement le joueur, on doit le porter de façon intelligente. Ce n’est pas un joueur difficile à gérer », a expliqué El Hadj Diouf à L’Observateur.

Dans sa livraison du mercredi, le quotidien sportif « Stades », révèle que lors du match contre le Cap-vert, le 7 Octobre dernier, Keïta Diao Baldé n’avait pas du tout apprécié son remplacement et se serait emporté contre Aliou Cissé. Suite à cet incident, confie une source citée par le journal, «le président Augustin Senghor et ses collaborateurs ainsi que le sélectionneur national Aliou Cissé, avaient convoqué le joueur pour une séance d’explications (…) Mais il l'a mal pris et a défié Augustin Senghor et Aliou Cissé ».

D’après la même source, « vu son comportement devant les autorités, Aliou Cissé ne l’a pas fait jouer contre l’Afrique du Sud ». Depuis la publication de cet article, le tribunal populaire statue sur le cas Keïta Diao et chacun y va de son verdict. Mais pour El Hadji Diouf, la priorité est ailleurs. «Après cette qualification, on doit chercher à mettre les joueurs dans les meilleures conditions psychologiques pour qu’ils puissent s’épanouir en club et nous revenir en très grande forme afin de préparer sereinement le Mondial. Avec tout le respect que je dois à la Fédération et aux gens qui la composent, ce n’est pas à eux de parler au joueur. C’est à l’entraîneur de parler à son joueur et de le gérer. C’est à lui que revient le management de l’équipe », a-t-il indiqué.




Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos