leral.net | S'informer en temps réel

Elections de 2019 : Abdoulaye Baldé officiellement candidat à la Présidentielle

Abdoulaye Baldé fera face à Macky Sall en 2019. Le maire de Ziguinchor a confirmé sa candidature à la prochaine Présidentielle.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Août 2018 à 11:22 | | 0 commentaire(s)|

Elections de 2019 : Abdoulaye Baldé officiellement candidat à la Présidentielle
C’est désormais officiel, Abdoulaye Baldé est candidat aux élections de 2019. Longtemps annoncé dans le camp présidentiel, le maire de Ziguinchor a finalement, sur insistance des jeunes de l’Union centriste du Sénégal et des militants de la diaspora, pris la décision de participer à la prochaine course électorale. C’est au téléphone que l’ancien ministre et secrétaire général du gouvernement sous Wade a confirmé l’info à l’Observateur. « Oui, je suis candidat à la Présidentielle de 2019 », a déclaré le premier magistrat de la capitale du Sud.

Seulement, il faut attendre demain, jeudi 09 août 2018, pour l’annonce solennelle de sa candidature au peuple sénégalais dont il compte solliciter les suffrages. « Pour l’instant, je ne peux rien vous dire de plus. Mais je compte faire une déclaration à la presse dans deux jours ( ndlr: propos tenus hier mardi). »

Histoire de dévoiler aux Sénégalais, ses motivations à être candidat et ses ambitions pour le pays.

Président de l’Union centriste du Sénégal depuis 2012 après la chute du Pape du Sopi, Abdoulaye Baldé, qui brigue son deuxième mandat à l’Assemblée nationale, a plusieurs fois siégé au Gouvernement sénégalais entre 2009 et 2012. Ministre d’Etat, ministre des Mines, de l’industrie, de l’Agro-industrie et des PME, entre septembre 2010 et mars 2012. Baldé a aussi dirigé le département des Forces Armées (Octobre 2009-Septembre 2010).

Ancien Directeur exécutif de l’Agence nationale de l’Organisation de la Conférence Islamique (Anoci) de 2004 à 2009, il a été également chargé de mission à la présidence de la République sous Diouf. Le natif de Darsalam (en 1964), commissaire de police de formation, a aussi occupé, entre juillet 1991 et avril 1992, le poste de chef de la Brigade nationale des Affaires économiques et financières à la Division des Investigations Criminelles (Dic).