leral.net | S'informer en temps réel
Dimanche 30 Janvier 2011

En litige avec la Sénélec, ITOC engage le bras de fer et exhibe ses preuves


La cargaison de brut, Green Poiint, que la Sénélec et la SAR ont décrié pour sa qualité est bien conforme aux exigences techniques, indiquent deux rapports de la SGS et... la Société africaine de raffinage (Sar) qui a pourtant mis en doute (publiquement) le produit de ITOC. "Ce produit est conforme aux spécifications", indique le chef de laboratoire de la SAR dans le document que politicosn.com publie en fac-similé. Le dit certificat de qualité a été publié le 24 janvier 2011 à 9 heures 41 minutes. En analyse simple, tous les composants du fuel sont aux normes et peut être utilisé selon les lois en vigueur au Sénégal.



En litige avec la Sénélec, ITOC engage le bras de fer et exhibe ses preuves
Pour enfoncer le clou, ITOC publie un autre document, cette fois émanant de la SGS, contrôleur indépendant : "Les carastéristiques déterminés du fuel-oil respectent les paramètres spécifiés par le décret N°2003-415", dit le responsable du laboratoire dans son analyse effectué le 25 janvier 2011.
Donc contrairement aux affirmations de Karim Wade, le produit de ITOC est bien conforme aux normes nationales.

En litige avec la Sénélec, ITOC engage le bras de fer et exhibe ses preuves

En litige avec la Sénélec, ITOC engage le bras de fer et exhibe ses preuves
(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par Lafa le 31/01/2011 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis 10 ans c'est toujours les vieilles machines héritées du PS, c'est GTI, c'est le livreur de fuel ...etc on a tout le temps les mêmes explications. Il faut se rendre compte que ces gens sont incompétents ils sont entrain de tournoyer sur les mêmes arguments, ils n'ont pas de solutions.

2.Posté par MODOUMODOU le 31/01/2011 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment peut on expliquer que ça soit toujours le fuel livré au Senegal qui ne fonctionne pas? Nos voisins gambiens,maliens, mauritaniens ....ne se lamentent jamais de leur fuel reçu. Il y a qq chose qu'i m'echappe.

3.Posté par dewase le 31/01/2011 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du fuel, du fuel, encore du fuel !
Ce qui étonne c'est justement qu'au Sénégal on nous parle toujours de fuel; qu'il soit de bonne ou de mauvaise qualité .
Ce qui est à décrier c'est le manque de toute vision prospective de nos dirigeants.
Quand je pense qu'on a un taux d'ensoleillement de 365 jours sur 365 et qu'on se résout à cette tyrannie d'une dépendance à la limite de l'absurde, j'en perds mon latin; mon wolof devrais-je dire.
Quand est-ce que les lobbies et autres groupes d'Intérêts nous lâcheront-ils !
Quand est-ce que nos leaders travailleront-ils pour l'intérêt exclusifs du Sénégal et des Sénégalais ?

4.Posté par dj le 11/02/2011 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi pas l`energie eolienne off-shore . Le vent souffle tout les jours 24/24 donc ils ont d`autres solutions !!!! Le probleme pour eux c`est qu`avec le fuel ils peuvent avoir certaines liquidites du aux primes et la corruption

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page