leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 5 Septembre 2014

Entre magouilles, corruption et autres marchandages... Bienvenue dans l'univers des courtiers du Palais (Leral)




Entre magouilles, corruption et autres marchandages... Bienvenue dans l'univers des courtiers du Palais (Leral)
Au Palais de la République, l'on se croirait parfois au marché Colobane... pardon à Sandaga. Et si souvent, c'est le maître des lieux en l'occurrence Macky Sall qui est directement pointé du doigt, tel n'est pas le cas en l'espèce. Le président de la République n'est pas du tout au courant des mauvaises pratiques qui minent son Palais. Et, cela est l'œuvre de certains collaborateurs qui ont fini d'instaurer un réseau mafieux, bien huilé, qui jouissent de leur proximité ou de leur position pour en tirer profit. L'univers de ceux-là qu'il est convenu d'appeler les "courtiers" de la République est rythmé par de petites magouilles, corruption et autres marchandages.

À titre d'exemple, rien que pour décrocher une audience avec le maître des lieux, il faudra casquer fort. Qu'importe vos motivations. Une source bien au parfum de ces pratiques malsaines se confie à votre site préféré : "Le président de la République doit nettoyer les écuries d'Augias. Car, ce qui se passe dans son Palais dépasse les limites de l'entendement. On en a parlé sous les précédents régimes, mais là, c'est le comble". Et notre interlocuteur se veut pour preuves, les nombreuses demandes d'audience qui arrivent au bureau du courrier. "Le chef de l'Etat avait pourtant donné des instructions fermes pour que les courriers soient traités dans les meilleurs délais, mais là, je peux vous dire que beaucoup de ces lettres atterrissent tout simplement à la poubelle. À moins de faire l'effort financier, c'est-à-dire mettre la main à la poche", se désole-t-il. Et ce n'est pas tout !

En effet, au moment où le Président Macky Sall fait de la bonne gouvernance son cheval de bataille, les mêmes pratiques reprochées à son prédécesseur Me Abdoulaye Wade et à son entourage sont plus que jamais d'actualité. "Certains fonds politiques, octroyés par Macky Sall pour des causes nobles, n'arrivent jamais à destination. Ils sont souvent captés par ceux-là même qui sont chargés de les convoyer à bon port", fait remarquer notre source non sans en appeler à la prise de conscience du chef de l'Etat avant qu'il ne soit trop tard.

Serigne Diaw
LERAL NEWS



Titre de votre page Titre de votre page