leral.net | S'informer en temps réel

Entretien - Bachir Diawara se défoule : "Madiambal Diagne est une pourriture pour la presse sénégalaise... Alioune Ndao est la honte de la magistrature... Karim Wade est sociologiquement le président de la République"

Quand Bachir Diawara parle du pouvoir en place, ce n'est pas pour le caresser dans le sens du poil, mais pour cracher du feu. Dans cet entretien qu'il a accordé à Leral, il ne s'est pas gêné pour tirer à boulet rouges sur le régime de Macky Sall qu'il juge agonisant. Suffisant pour que tous ceux qu'il soupçonne d'avoir des accointances avec le gouvernement, à l'instar de Madiambal Diagne, qu'il assimile à de la pourriture pour la presse sénégalaise, subissent ses foudres. Le procureur spécial près la Crei, Alioune Ndao, en a également eu pour son grade. La seule personne digne d'estime pour M. Diawara reste Karim Wade qu'il a toujours défendu bec et ongles. Entretien


Rédigé par leral.net le Mardi 31 Décembre 2013 à 07:00 | | 25 commentaire(s)|

Entretien - Bachir Diawara se défoule : "Madiambal Diagne est une pourriture pour la presse sénégalaise... Alioune Ndao est la honte de la magistrature... Karim Wade est sociologiquement le président de la République"
Suite à l'appel au dialogue du Khalife général des Mourides lors de la cérémonie officielle du dernier Magal de Touba, le Parti démocratique est-il prêt à s'asseoir avec le pouvoir autour d'une table pour le bien du pays ?

Tout d’abord, je voudrai, en ma qualité de talibé de Serigne Touba, rendre grâce à Dieu qui nous a permis d’effectuer un bon Magal. C’était une occasion forte pour toute la communauté mouride d’être dans des moments de recueillement, de prier pour le Sénégal, de prier également pour la paix. C’était aussi une occasion pour nous de réaffirmer notre ancrage dans la confrérie mouride. C’est dans ce sens que je rends encore une fois hommage à Serigne Sidy Mokhtar Mbacké qui ne cesse de jouer son rôle de régulateur social depuis le début de son magistère. Et, c’est dans ce sens d’ailleurs qu’il faut comprendre son appel au dialogue national entre tous les acteurs de la vie politique. Cet appel n’est pas inédit. Je pense que c’est le énième appel que le Khalife général des Mourides a lancé à la classe politique particulièrement au pouvoir de Macky Sall qui pense que c’est par la répression, l’oppression et le bâillonnements des libertés individuelles et collectives qu’on peut gérer un Etat. Malheureusement, ce débat a été mal compris par certains, je me garderai de citer des noms, qui s’empressent d'entrevoir des lueurs de compromission entre le Parti démocratique sénégalais et le pouvoir. Nous disons qu’il n’y a aucune compromission entre Macky Sall et le Pds qui reste intangible. Nous acteurs et membres du Comité directeur du Pds, nous n’avons jamais été à une réunion où il est question de discuter de cette logique de compromission. Donc, ça c’est une forme de manipulation des consciences que le pouvoir veut inculquer dans la conscience collective pour brouiller les pistes. Ce pouvoir qui est aux abois est aujourd’hui synonyme de rejet populaire. Ce pouvoir est agonisant parce qu’ayant trahi les espoirs des Sénégalais. Macky Sall a un contentieux historique avec le peuple parce qu’il a rompu le contrat de mandature qui le liait avec les Sénégalais. Toutes les promesses électorales sur la base desquelles il a été élu n’ont pas été respectées particulièrement au niveau de la couche la plus vulnérable de notre société, à savoir la jeunesse sénégalaise.

Et si le pouvoir tend la main à toute l'opposition ?

Nous ne sommes pas dans une logique de négociation avec le pouvoir. D’autant plus que nous pensons et nous le considérons que le pouvoir de Macky Sall agit dans le sens de ne pas répondre aux préoccupations fondamentales des Sénégalais notamment la diminution des prix des denrées de première nécessité, la promotion de l’emploi des jeunes, la résorption de la question lancinante des étudiants. Aujourd’hui, les étudiants sont confrontés à ces sérieux problèmes d’augmentation des frais d’inscription et de manière unilatérale, le pouvoir arc-boute sur sa position. Nous ne sommes pas dans une logique de discussion avec ce pouvoir qui refuse de respecter certains termes d’accord que le gouvernement de Abdoulaye Wade avait signés avec les syndicats. Nous refusons de discuter avec Macky Sall parce qu’il a complètement désemparé le monde paysan qui est aujourd’hui déprimé parce que tout simplement les semences ne sont pas de qualité. Les prix des semences et les taxes des matériels agricoles ont été augmentés. Les paysans sont en train de ruminer leur colère. Ils sont dans une indignation collective sans précédent. Nous pensons qu’il faut être avec le peuple. Et être avec le peuple aujourd’hui, c’est être dans l’opposition radicale.

N’avez-vous pas peur que l’envie de certains responsables d’aller discuter avec le pouvoir ne déstabilise le Pds ?

Dans le Pds, quiconque ose poser un acte dans le sens de la compromission avec ce pouvoir aux abois et agonisant de Macky Sall risque les cimetières politiques. Celui qui s’aventurera à engager une dynamique de compromission avec Macky s’expose à des liquidations politiques parce que tout simplement le président de la République est lui-même rejeté par la majorité du peuple sénégalais. L’Alliance pour la République est le symbole du parti-Etat, le symbole de la régression économique, des acquis sociaux. Pour nous, Macky est le symbole de la morosité sociale et du marasme économique, en atteste le rapport de ‘Doing Business’. Il est le symbole de la déception nationale par conséquent toute personne qui s’aventurera à pactiser avec lui signe son arrêt de mort politique. Et nous savons qu’il y a dans la presse d’honnêtes journalistes qui ont toujours en bandoulière le professionnalisme et qui se basent sur les principes de l’éthique et de la déontologie pour exercer librement leur métier. Mais, il y a aussi, à côté, des journalistes qui, à notre sens, ont une démarche véreuse. C’est le cas de Madiambal Diagne. Voilà quelqu’un qui est instrumentalisé et manipulé par le pouvoir. Son journal joue le rôle de Goebel pour Hitler. Le Quotidien est un journal propagandiste de Macky Sall et de Marième Faye. Madiambal Diagne est à la remorque de Macky Sall s’il n’est pas son valet. Voilà des gens qui doivent être extirpés de la corporation journalistique. Ils sont des souillures pour ne pas dire des pourritures pour la presse sénégalaise.

Le Pds pose peut-être des conditions avant de s'asseoir autour d'une table avec le pouvoir...

Tant que Macky Sall continuera à bâillonner les libertés individuelles et collectives, à poser des actes qui sont de nature à remettre en cause les acquis démocratiques de ce pays qui sont l’aboutissement de combats épiques, nous n’imaginons pas un débat avec Macky Sall. Nous ne serons pas avec lui parce que tout simplement il a emprisonné injustement d’honnêtes citoyens comme Karim Wade, Abdoul Aziz Diop, Aïda Ndiongue et tous ces détenus politiques sur la base d’une logique d’adversité politique. Et, au passage, il faut le reconnaître, le pouvoir a arrêté Aïda Ndiongue pensant mettre un terme définitif à l’élan de l’opposition que nous sommes d’organiser une tournée nationale pour la remobilisation et la conscientisation des Sénégalais par rapport à des responsabilités face aux errements de Macky Sall.

Voulez-vous dire que l'arrestation des responsables libéraux n'est que la volonté du pouvoir de décapiter le Pds?

Qui sont actuellement en prison ? Mais c’est clair. Ce qui est important pour Macky, c’est de neutraliser Karim Wade parce qu’il le considère comme son adversaire politique potentiel pour 2017. S’il y a quelqu’un qui empêche Macky de dormir, dans la classe politique, c’est Karim Wade. Ils sont en train d’agir avec des manœuvres et des combines malsaines pour le maintenir d’avantage en prison, ce que nous refusons. Nous demandons et nous exigeons la libération illico presto de Karim Wade. Ils l’ont arrêté pendant huit mois mais ils sont incapables de prouver aux Sénégalais la légitimité de cette arrestation. Ils ne peuvent pas donner des preuves par rapport à leurs accusations qui se sont écroulées comme un château de cartes. Ils cherchent des subterfuges et des manœuvres dignes de l’époque de Staline pour le maintenir en prison. Mais, nous allons intensifier le combat. Nous allons être d’avantage sur le terrain pour que Macky Sall considère les Sénégalais et respecte la démocratie et la justice de ce pays. Il faut que la justice arrête d’être manipulée par n’importe quel pouvoir dans ce pays.

La semaine dernière, Wade a déclaré depuis Abidjan que le fameux compte de Monaco attribué à Karim Wade par la Crei lui appartenait. L'ancien chef de l'Etat a même promis de récupérer son argent...

(Il coupe) Il a parfaitement raison et les avocats de Karim l'ont déjà dit. Ils ont donné les éléments de preuves montrant que ce compte appartient à Me Wade. Encore qu'il y a eu beaucoup de mensonges d'Etat dans le dossier Karim depuis le début.

Me Wade a toujours clamé qu'il n'était pas riche, qu'il n'avait presque rien dans ses comptes bancaires. Mais là, il nous dit qu'il a beaucoup d'argent à Monaco.

Non ! Il n’y a pas beaucoup d’argent au niveau de ce compte. Je vais m’arrêter un peu sur Alioune Ndao. S’il y a quelqu’un qui a un problème de conscience, c’est bien lui. Pour nous, le Procureur spécial près la Crei est une honte pour la magistrature sénégalaise eu égard à ses agissements. Nous avons l’impression qu’Alioune Ndao est instrumentalisé par Macky Sall. Alioune Ndao est une souillure dans la corporation des juristes. Il est temps que les juristes de ce pays prennent leurs responsabilités. Il a envoyé un expert qui a fait le cumul des mouvements au niveau de 24 comptes appartenant à des Sénégalais pour dire que tout ceci est le patrimoine de Karim Wade. Alors que, sur les comptes découverts, il n’y a qu’un seul au nom de Karim Wade et qui avait en son sein 1,3 milliards de francs CFA appartenant à Abdoualye Wade. C’est injuste et il y a un rapport de contre-expertise qui vient prendre le contre-pied de tout ce qu’a dit le Procureur spécial. Alioune Ndao doit refuser systématiquement d’être le bras séculier de Macky Sall dans la justice sénégalaise. Il est en train de filer du mauvais coton et risque de porter de mauvais habits. Qu’Alioune Ndao et l’ensemble de ses complices sachent que demain, s’il y a un tribunal populaire contre Macky Sall, ils ne seront pas épargnés.

Certains sympathisants de Karim Wade dénoncent le fait qu’ils ne peuvent pas rendre visite à Karim Wade en prison. Ils sont persuadés que le pouvoir leur refuse l’autorisation d’aller à Rebeuss. Qu’en est-il exactement ?

Ils ont parfaitement raison de reconnaître cette difficulté. Effectivement, le pouvoir de Macky Sall est en train d’agir avec toute la mesure de ses possibilités pour diminuer les élans de sympathie populaire en faveur de Karim qui ont fini de transcender les frontières du Sénégal. Allez à l’intérieur du pays et vous allez comprendre que Karim a ravi la vedette à tous les autres hommes politiques du Sénégal. Il est dans le cœur des Sénégalais. Sociologiquement, Karim est le président de la République. La représentation sociologique de Karim ne fait plus aucun doute. Le pouvoir s’est affolé et a voulu mettre en place des mécanismes de rétention de certains permis de visite. Et nous sommes au courant. Il n’y a pas mal de Sénégalais d’ici et d’ailleurs qui veulent voir Karim mais qui voient leur demande sans traitement. Nous sommes dans une pure dictature et c’est à ce niveau qu’il faut interpeller tous les démocrates et patriotes sincères de ce pays pour qu’ils se lèvent comme un seul homme afin de faire respecter les dispositions de la Constitution. Karim Wade a le droit de recevoir tous les Sénégalais. Pourquoi Macky Sall s’engage dans une dynamique d’obstruction ? Si ça continue, nous risquons d’aller dans le chaos

www.leral.net



1.Posté par kaw cisko le 31/12/2013 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans l'intimité de nos chambres, salons, bureaux, marchés, lieux publics...tous les sénégalais soutiennent en privé que Macky s'est enrichi illicitement. Sidy, un peu plus courageux, après avoir répété les propos qui ont valu a bara gaye 6mois de détention, a soutenu haut et fort que Macky s'est enrichi illicitement.
Que les gens accpetent ou pas, Sidy lamine a raison à tout point de vue. On ne peut pas accuser Karim wade d'avoir un patrimoine de prés de 800 milliards sans apporter les preuves et demander à Sidy d'apporter les preuves attestant de l'enrichissement de MAcky sall.
Pour un sénégalais, gagnant modestement sa vie en 2000 en occupant en location un studio de 90000F CFA, on ne saurait prétendre qu'en moins de 10ans qu'il ait travaillé ce patrimoine de 8 milliards.
Il faut être de mauvaise foi pour ne pas accepter en toute humilité que le 1er des sénégalais qui prône la transparence, la reddition des comptes est celui qui a le plus pillé ce pays et devrait par conséquent, au nom de l'éthique et de la morale, avoir le courage pour le pays du sénégal admettre qu'il n'a pas travaillé sa fortune.
Pour les affidés de Macky qui n'ont que l'insulte à la bouche, à vos marques, prêt et insultez comme vous savez si bien le faire. Je voudrais qu'on m'oppose des arguments à la place des invectives, injures et defense d'un voleur

2.Posté par ZETS le 31/12/2013 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu mens mon cher tout le monde ne dit pas ça et meme abdoulaye wade lui meme ne le dira jamais.si macky avait volé lors de sa convocation a la dic il ne serait jamais élu président parce que on l'aurait arrété pour un long séjour à rebeuss.Et tout le monde sait bien que abdoulaye wade ne fait pas de cadeau à ses adversiares, c'est à dire pour le deuxième tour si wade avait des preuves que macky s'est enrichi illicitement il l'aurait dit pour le mettre en mal avec le peuple.et aprés tout macky n'a jamais dit qu'il a 8 milliards au contraire c'est le pds qui manipule les gens et ça va pas passer

3.Posté par kane matam le 31/12/2013 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toi bachir diawara tu n est qu un menteur tu m a trouve dans un pays en afrique accompagner de karim wade vous avez distribuer des centaines de millions en 6h de temps tu n est qu un pauvre con

4.Posté par criba le 31/12/2013 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je croi k tu ne suis pas lé information cé macky sall lui mémé en cher et os ki a déclaré son patrimone avoisinant plus de 8milliards alors arrété de leuré lé sénégalé ns sommes mure

5.Posté par badou le 31/12/2013 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merçi monsieur DIAWARA merçi

6.Posté par Informateur le 31/12/2013 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien normal qu'il tienne un tel discours Bachir. Les années 90 de misére sont oubliées faisant place à la pseudo opulence octroyée par Karim Wade. Oui c'est vrai transforme toi en troubadour et leche qui pour Karim Wade qui est une lanterne pour toi car te procure lumiére et clarté.Macky Sall est meritant car investi de la confiance des senegalais.Alors que ton mentor a été laminé dans son fief au Point E donc ne nous tympanise pas avec tes propos de griot que Karim est sociologiquement Président .Ignorant que tu es la sociologie a comme objet d'etude le fait social donc aucun link avec Karim. Si c'est parler pour parler ya des montagnes qu'on peut raconter sur toi ta famille a Lazaré , ton circus au lycée Malick sy avec le petit abdou mbow député.Bachir ferme ta gueule xaliss diaroul li garde ta dignité. Une petite anecdote, bachir avait un grand frere qui avait le complexe de présenter sa mere a ses conquetes et il avait un ami et voisin de la famille wone (aisée) et c'est la mére de son ami qu'il montrait à ses copines.Donc mon cher ressaisis toi et agis en digne et honnete homme et emprunte la bonne voie et non les portes dérobées

7.Posté par Citoyen le 31/12/2013 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu’Alioune Ndao et l’ensemble de ses complices sachent que demain, s’il y a un tribunal populaire contre Macky Sall, ils ne seront pas épargnés.

8.Posté par Jules 1er le 31/12/2013 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit mon cher bachir , demain il fera jour , pour ce qui est de madiambal tu as parfaitement raison c'est l'homme de paille de macky sall c'est lui qui est le le journaliste qui etait impliqué dans le transaction de tahibou ndiaye et qui rendait compte directement a mimi touré

9.Posté par unité senegalaise le 31/12/2013 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si ce n'était pas SERIGNE BARA au temps qui avait intervenu en faveur de MACKY en ces temps dont tu parles ,@ZETS ce n'aurait pas été des manquements de preuves pour le tirer d'affaires ,ils sont tous mouillés qu'on le veuille ou non!

10.Posté par REVOLUTION le 31/12/2013 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE POUVOIR MACKY SALL EST EN FIN DE REGNE , ON EST D' ACCORD AVEC VOUS MR DIAWARA

11.Posté par helenaicha. le 31/12/2013 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mann khawmla Bachir Diawara lou mouy représenter si deuk bi. ba amm fitou takhaw di wakh. gni koy interviewer sakh nioko def. receveur de car simple à troubadour de karim wade, vraiment tu nous sors par les narines, tu nous pompes l'air, attends rek yaw tamit legui nga nek pensionnaire de Rebeuss, continue rek. tu verras.

12.Posté par Farba Senghor le 31/12/2013 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas gignol qui fait vibrer le pouvoir, WADE a sacrifier son fils en lui donnant toutes les Ministeres clef du developpement d'un pays, quand WADE a emprisonné IDY qu'as tu fait, rien touss nada...........
Alors avec ce nouveau de JOURNALISME au Senegal ou chaque organe de presse essaie de s'en sortir, il est facile de tendre son mic a des coquilles vides qui versent leur insanites sur n'importe qui pour juste valoir , pretendre, etre quelqu'un......KARIM n'est mm pas capable de gagner un bureau de vote (Point E)..........

Sidy a crée ce feuilleton pour booster son image (WALF) et il savait qu'il allait en prison pour avoir tenu de tels propos...On connait , il est son propre ENNEMIE, SIDY

Et toi Petit apprend a gagner la confiance du peuple et en les respectant, ca ne sert a rien d'insulter ou d'utuliser des gros mots pour monter sur la tete des Senegalais,..............

Pj ann. j'ai suivi un de tes debats a TFM (faram faace) ou meme tu te perdais dans tes propos....ca veut dire tu as a apprendre encore beaucoup.........

13.Posté par gambel le 31/12/2013 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bachir diawara une peste ,un guignol qui veut juste se faire une place dans notre atmosphere politique mais il doit savoir que ce milieu est maintenant assaini et que les mediocres , les trafiquants d'influences et les mal intentionnés n'y ont plus leurs places .

14.Posté par Xeme le 31/12/2013 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans un précédent texte, je donnais ma compréhension de la méthode utilisée par Macky et ses cadres Pulaars pour piéger les halpulaars, comme Satan a piégé le peuple juif. Avec les vérités que Sidi Lamine a assénées, vérités que Macky ne démentira jamais avec preuves, il tentera de faire une récupération de chrétiens. Et s'il s'en arrête là, ce serait très bien.
Les sénégalais comprennent, heureusement, de plus en plus. Le pouvoir Arc en Ciel c'est : des légionnaires et une presse des 100. Mission: embellir l'Enfer pour les sénégalais. La crise financière et la fermeture d'entreprises deviennent "bonne gouvernance et rigueur de gestion". La dictature devient "restauration de l'autorité de l'état. Parce que les mots n'ont de sens que celui que les utilisateurs leur donnent. Justement, rien de telle que la répétition médiatique pour faire adhérer au sens choisi pour un mot.
Je remet pour rappel un texte pour expliquer pourquoi ceux qui ont compris, après s'être trompés, ont des difficultés pour reculer, pour sortir de l'erreur.

Pourquoi l’homme engagé dans une conviction a parfois des difficultés pour se renie,r lorsqu’il découvre qu’il a fait fausse route ?
Quelques pistes de réflexions pour comprendre les pièges.
1/ Critiques obligatoires :
Lorsque vous vous décidez à mettre en place un groupe (politique, religieux, etc.) dans un endroit où d’autres groupes du même genre existent, pour pouvoir recruter il est impératif, entre autres, de reprocher quelque chose aux groupes existants. On ne peut pas adresser aux populations un discours du genre : « les partis qui sont là sont tous excellents, mais il faut venir nous rejoindre. » C’est dire donc que dans ces conditions la critique est une obligation sous peine de disparaître. Elle peut être fondée ou pas, mais elle ne peut pas ne pas exister.
2/ Nouvelle identité
Le nouvelle recrue dans un groupe est conviée, le plus souvent, à afficher de façon flagrante son changement d’identité. Le nouveau musulman sera convié à faire son rasage (ce n’est pas une obligation de la Sunna), le nouveau chrétien portera publiquement sa croix… En fait il s’agit de dire à ceux qu’on a quittés qu’on n’est plus des leurs. Ce qui a son équivalent dans les conférences de presse de ralliement politique. Et c’est ce particularisme des groupes qui rend difficile le reniement. Parce que l’affichage de la nouvelle identité sous tend un affichage de la certitude d’avoir trouvé la vérité. En fait on n’y prévoit pas le doute naturel, l’erreur n’étant plus considérée comme humaine. L’affichage de la nouvelle identité a aussi sa dimension de propagande, qui ne permet pas de changer d’identité pour soi seul.
Votre parti vous a fait insulter en public devant tous les habitants de votre quartier, eh bien même si les médias vous repasse les vidéos de Macky où il dit le contraire, vous préférerez parler de contexte différent. Tout sauf avouer qu'on s'est trompé, puisqu'on ne se trompe jamais.
3/ Esprit identitaire :
Un groupe qui se forme, surtout à ses débuts, est très regardant sur l’engagement de ses recrues. La peur de la disparition du groupe par des attaques extérieures (débauchage) pousse les membres à rechercher des moyens de se contrôler : même habillement, même langage (mots), même emploi de temps… Chacun veut être sûr que l’autre n’a pas trahi. Et tout constat de changement peut être considéré comme une traîtrise. Cet autre particularisme des groupes rend aussi le reniement difficile même à la découverte de l’erreur. Parce qu’ici le reniement doit aussi combattre l’idée de trahison.
Xeme

15.Posté par khôgne le 31/12/2013 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bachir le pd homo n'a rien n'a dire son q est noir comme du charbon diabarou karim.

16.Posté par latifcoulibaly/malhonnete le 31/12/2013 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

macky est le resembleur des pd homo,menteurs,rancuniers,revenchards,...

17.Posté par GeorgeWeah le 31/12/2013 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KARIM A VOLÉ et MACKY A VOLÉ.

TOUS LES DEUX EN PRISON.

SOULEYMANE JULES DIOP A DIT QUE LE PREMIER MILLION DE MACKY A ETE OFFERT PAR KARIM.

TOUS VOLEURS....KARIM ET MACKY

18.Posté par BOUNKHATAB le 31/12/2013 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

meme si macky est en fin de regne , on s'en fout.Ce ne sera pas la peste PDS et ceux qui croient au destructeur d'etat Wade qui vont remplacer macky. Ni le futur candidat du pds, ni celui de rewmi, ni bok gis gis, ni le mouvement de balde , encore moins celui de Aliou sow .Wade nous a enfonce dans les abysses, trouvons un autre anti liberal pour le senegal.

19.Posté par OKF le 31/12/2013 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KARIM EST NE BOURGEOIS ET S'OCCUPAIT FINANCIEREMENT DE SON PERE AVANT L'ALTERNANCE. DIEU MERCI., GEORGEWEAH, ON NE PEUT PAS JUGER UNE PERSONNE QU'ON NE CONNAIT PAS. JALOUX.

20.Posté par bourra le 01/01/2014 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ce qu'il dit ne fait qu'enfoncer les wade.si Macky s'est enrichi de maniére illicite c'est parce q wade s'est foutu de ns quant il était aux affaires.vs etes tous pareils et vs voulez ns prendre pour des demeurés .toute cette calomnie et ces mensonges ne vs dédouane pas au contraire cela vs enfonce encore plus.Si Macky est un voleur qu'en est il de wade qui a fait de lui un riche comme vs le dite.Nguir yalla ak yonénte bouléne niou sonal yakh sounou alal ba paré diniou tankhal.MACKY=WADE

21.Posté par Lougatois le 01/01/2014 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila comment les journalistes font de vils flagorneurs, des vedettes politiques. Bachir DIAWRA est de la race de ces hommes qui deviennent volontairement esclave de ceux qui les enrichissent. Karim est un fils de Dieu depuis qu'il l'a réhabilité de sa cage de receveur de Dakar demm Dikk pour en faire un membre de son think tank ministériel. Evidemment il est prêt a mourir et a raconter n'importe quelle ânerie pour plaire a son maître devenu sénégalais en 2002 seulement.. KI mo yess ci askanam!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos