leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie Politique - Élections Locales à Kaolack : Pape Samba Sene s‘érige en bouclier des populations

Le journaliste éditeur Pape Samba , par ailleurs chef de file du mouvement Warna Askan wi Raw (WAR) s’est offusqué ce samedi par la multiplication des candidatures pour la mairie de Kaolack dont certains jugées fantaisistes. Entretenant le flou sur la tienne il a indiqué se mettre en posture de sentinelle pour défendre les populations du Saloum . C’est pourquoi il met en garde les électeurs…


Rédigé par leral.net le Samedi 24 Juillet 2021 à 21:17 | | 0 commentaire(s)|

L’élection du futur maire de Kaolack vaudra son pesant de voix . Le scrutin fixe en janvier prochain à moins de déchaîner les foules , suscite à contrario la convoitise des états majors politiques et du côté des indépendants. A ce jour une douzaine de candidats déclarés ou intronisés est notée. De quoi susciter la méfiance dans le landerneau politique. A l’exemple du chef de file du mouvement WAR animé par le journaliste éditeur Pape Samba Sene . Ce dernier qui tenait un point de presse au lendemain de la Tabaski s’est invité dans le débat au titre de fils de Kaolack et de défenseur et bienfaiteur des populations

« Fort de cette légitimité et de cette proximité, nous sentons investis d’une mission de vigie et de sentinelle des populations à l’occasion des rendez vous républicains . Notamment lors des élections locales de janvier prochain . A l’approche de ce scrutin ici à Kaolack nous assistons à une sorte de surenchère qui n’honore pas la classe politique, loin s’en faut . »

Dénonçant de vastes manœuvres pour instrumentaliser les populations, l’éditeur du quotidien l’Evidence tranche dans le vif et averti « C’est à qui mieux entre des candidatures farfelues , des empoignades féroces entre camarades d’un même parti voire de la même coalition, sans compter des guignols de tout acabit qui sont là pour amuser la galerie . A tout ce beau monde , nous disons basta . stop . Nous de WAR nous n’allons pas accepter que les populations soient les dindons de la farce .

« Entretenant le suspense sur sa propre candidature l’ancien correspondant de l’As a Kaolack a conclu ses propos par une sévère mise en garde contre ceux qu’il qualifient d’usurpateurs » .

« La seule certitude qui demeure : notre détermination inébranlable à barrer la route aux marchands d’illusions et aux escrocs politiques qui seraient tentés de passer par pertes et profits le suffrage des kaolackois ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page