leral.net | S'informer en temps réel
Lundi 16 Décembre 2013

Exclusif ! Mairie de Salemata : Micmac et zones d’ombre dans l’attribution du marché de construction d’un marché hebdomadaire


L’attribution du marché portant construction d’un marché hebdomadaire à Salimata est en train de donner lieu à un véritable scandale. A moins que l’Autorité de régulation des marchés publics(ARMP), ne freine l’autorité contractante, la mairie de Salemata, ce marché attribué provisoirement au G.I.E Touba Taïf Balodji pour un montant de 80 millions contient des violations graves.



Exclusif ! Mairie de Salemata : Micmac et zones d’ombre dans l’attribution du marché de construction d’un marché hebdomadaire
Leral est à mesure de révéler, que l’attribution provisoire du marché portant construction d’un marché hebdomadaire à Salimata au G.I.E Touba Taïf Balodji comporte de graves violations. Sur la forme comme dans le fond, c’est le flou total. Que, l’un des entreprises dont l'offre a été rejetée a saisi l’Autorité de régulation des marchés publics pour annuler l'attribution.
En effet, en date du 20 Septembre 2013 la Commune de Salémata( Kédougou) a publié un marché par voie d’affichage portant construction d’un marché hebdomadaire à Salemata sous la réf. PNDL/COM SALEMATA/2013-01 et la date limite de remise des offres était prévu le 24 Octobre 2013 à 10h. Seules quatre entreprises ont soumissionné à ce marché constitué d’un seul lot.
A l’ouverture des plis, le même jour, c’est-à-dire la date limite de remise des offres, le G.I.E Touba Taïf Balodji a été déclaré adjudicataire du marché.
Une semaine après, un procès-verbal d’ouverture des plis établie le 24 octobre 2013 à 13h a été transmis aux soumissionnaires. Le lendemain de la réception de ce document, un autre procès-verbal leur a été transmis. Ce qui est intrigant, c'est que les deux procès-verbaux, ne correspondent ni sur le fond ni sur la forme et ne reflètent pas le contenu des enveloppes qui ont été ouvertes en présence des représentants à la séance d’ouverture des offres.

Les signataires des deux documents sont différents

Si dans l’un des documents il est indiqué que la commission a été présidée par Alioune Badara Niang, secrétaire municipal et que Youssouf Dieng, Galé Diallo et Sakamissa Diallo ont siège comme membres, dans le second, on retrouve comme membres de la commission Alioune Badara Niang, Youssouf Dieng Mamadou Foula Camara et Amadou Diouhé Diallo.

Pis, les montants des offres ne correspondent pas.

Dans le premier procès-verbal les offres financières étaient comme suit : G.I.E Touba Taïf Balodji, 78 259 149 ; Entreprise Matar Guèye, 68 977 921 ; Accotra 78 483 476 et Alcatras, pas d’offre. Et, dans le second: G.I.E Touba Taïf Balodji, 78 259 149 ; Entreprise Matar Guèye, 78 483 476 Accotra 68 977 921 ; et Alcatras, Néant.
L’enregistrement de la présence ou non des pièces administratives et de la garantie révèle un flou total dans le recensement de ces documents.
Après plusieurs requêtes auprès de l’Autorité Contractante sur la suite réservée à la procédure, les «entreprises perdantes» n’ont été informées que le jeudi 12 décembre 2013.
Aussi incroyable que cela plus paraître, dans la lettre de rejet de l’offre est datée: "28 décembre 2013" (dernier samedi du mois en cours, date non encore arrivée). De plus, sur l’entête de la lettre, il écrit Commune d’arrondissement Salemta, au bas, là où le maire a apposé sa signature, il est mentionné le maire de "Salemar".
Au-delà des critères de qualifications prévus au point IC 5.1 des données particulières du DAO, aucun autre critère d’évaluation n’était prévu dans ce dossier. Le point IC 32 portant "Evaluation et comparaison des offres" est sans objet, dénonce une source à Leral.
A ce jour, signale notre interlocuteur aucune publication ni affichage n’a été effectuée sur le montant du marché qui a été attribué au G.I.E Touba Taïf Balodji. Les motifs de rejets de l’offre ne sont pas notifiés ni la garantie de soumission n’a également été restituée aux entreprises "perdantes".

Contacté par nos soins, le maire Kalidou Bâ, parle "d’erreurs de frappe lors de la saisie des documents" et soutient que tout a été fait dans les règles de l'art dans l'attribution du marché. "Je ne connais pas l’entreprise adjudicataire. Je ne suis pas non plus membre de la commission. C'est des techniciens qui l'ont choisi. Je pense qu'elle a présenté la meilleur offre", a-t-il dit avant de traité de mauvaise foi les perdants. "Sincèrement je suis déçu de certaines entrepreneurs. Ils ne disent jamais la vérité....".

2967461 4212201
LERAL NEWS




1.Posté par logo le 16/12/2013 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout a été fait dans les régles de l'art et vs revenez pour dire je pense qu'elle a présenté la meiklleure offre. en tout cas c flou

2.Posté par SO le 16/12/2013 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon toutes les entreprises soumissionnaires connaissaient le Montant TTC de l'enveloppe.
Les entreprises devraient aussi prévoir les 10% de commission en cas d'attribution mais ce montant devrait passer en dessous des tables et il ne fait aucun doute il y a eu entente entre l'entributaire et le PCR
Maintenant les eurreures peuvent provenir d'erreurs de calcul apres annalyse des offres et c rare que les resultats sorte le meme jour car les entreprsies ne sont présentes que durant la seance d'ouverture des plis.
ON PARLE TOUJOURS DE BIENS MAL ACQUIS MAIS QC QUI EST SURE C QUE LA PRESSE EST CORROMPUES LES ENTREPRENEURS LE SONT les pcr et ASCOM demandent des 10%, les responsables des ONG et Projet, les chefs de services, les prefet gouverneurs et sous prefets.
les Marabouts et autres
EN RESUME DANS CE PAYS PRESQUE TOUT LE MONDE VOLE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page