leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 26 Août 2014

Exclusivité - Sondage : Karim Wade lamine Macky Sall !


LERAL.NET Les résultats du sondage réalisé par le cabinet Intercom de Abdoulaye Kane entre juillet et août ne vont certainement pas plaire à Macky Sall et ses souteneurs. Karim Wade serait actuellement en tête du classement des personnalités politiques préférées des Sénégalais qui est effectué sur la base du baromètre ‘‘Sondage Politique Intercom’’.



Exclusivité - Sondage : Karim Wade lamine Macky Sall !
Dans le cadre de cette étude, Intercom a interrogé un échantillon de 500 personnes, dont 100 jeunes, 100 femmes, 100 personnes issues des groupes vulnérables, 100 fonctionnaires et 100 acteurs du secteur privé.

L'étude comporte deux sondages réalisés respectivement le 10 juillet dernier, soit onze jours après la tenue des élections locales, et à trois semaines de l'ouverture du procès de Karim Wade et ses co-inculpés poursuivis pour enrichissement illicite présumé et le 10 août 2014, c'est-à-dire dix jours après le démarrage des audiences au Palais de justice de Dakar.

A la faveur du procès de Karim Wade et ses co-inculpés, poursuivis pour enrichissement illicite, la popularité de l'ancien ministre d'Etat s'est renforcée : 31% des Sénégalais auraient voté en faveur du fils de l'ancien président de la République, si une élection présidentielle anticipée se tenait le 10 juillet 2014 contre 24% pour Macky Sall. Si le scrutin était organisé le 10 août 2014, c'est-à-dire onze jours après l'ouverture du procès, Karim Wade aurait eu la confiance de 51% des Sénégalais alors que le président de la République se serait retrouvé avec 20% des suffrages. Idrissa Seck viendrait en troisième position avec 11%. Abdoulaye Baldé (8%) et Khalifa Ababacar Sall (7%) complètent le tableau, renseigne le baromètre ‘‘Sondage Politique Intercom’’, un instrument de mesure qui sert à évaluer la performance des personnalités politiques en général.

A trois semaines du démarrage du fameux procès, 21% des Sénégalais pensent que le fils de l'ancien chef d'Etat Abdoulaye Wade est coupable, contre 8%, dix jours après l'ouverture du procès. 13% des Sénégalais, qui, le 10 juillet 2014, pensaient que l'ancien ministre d'Etat est coupable, ont ainsi changé d'avis à la faveur du procès, convaincus que l'ancien ministre d'Etat est innocent. Le groupe de ceux qui, le 10 juillet 2014, pensaient que Karim est innocent est passé de 25% à 68% le 10 août 2014, révèle l'étude de Intercom.



Titre de votre page Titre de votre page