leral.net | S'informer en temps réel

FIARA 2018 - Souleymane Jules Diop: « le Sénégal est sur la rampe de la prospérité »

Le ministre en charge du Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) a effectué visité à la 19e Foire Internationale de l'Agriculture et des Ressources Animales (Fiara) organisé au Cices du 29 mars au 12 avril. Un visite à laquelle Souleymane Jules Diop a profité pour magnifier les réalisations dans le domaine de l’agriculture de la structure qu’il dirige, depuis sa création.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Avril 2018 à 16:37 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
C’est vers les coups de midi que la délégation du ministre en charge du PUDC entre au CICES pour visiter de stands dans le cadre la 19e édition de la FIARA, ce jeudi 12 avril. Un moment de partage et de communion pour le ministre Souleymane Jules Diop et les acteurs agricoles.

Souleymane Jules Diop se dit être rassuré de ce que les agriculteurs font dans les chaînes de valeur. « La production céréalière a doublé cette année parce que nous avons mécanisé. Aujourd’hui les tracteurs sont subventionnés jusqu’à hauteur de 70% », a-t-il informé.

Selon le ministre en charge du PUDC, « la production de riz est passée de 260 000 tonnes à plus d’un million de tonnes en 5 ans. Quant à la production d’arachide, on est aujourd’hui à 1,4 millions de tonnes. Pour ce qui est la production horticole, on était à 45 mille tonnes aujourd’hui, on est à 149 mille tonnes ».

Jules Diop de soutenir que « quand il y a beaucoup de produits, il faut penser à la transformation et à la conservation. Et c’est par là que chaque année les Sénégalais font preuve de génie », avant d’ajouter que le défi aujourd’hui, « c’est la transformation et la conservation ».

De l’avis de Souleymane Jules Diop, le Sénégal est sur la rampe de la prospérité, et il faut maintenir le rythme. « Le PUDC à côté d’autres programmes, est là pour accompagner » a-t-il dit.

Selon toujours le ministre, le PUDC a acheté, l’année dernière pour le compte du ministère de l’Agriculture, 25 million de vaccins. Il ajoute que « le PUDC est en train d’aménager 585 ha qui font 116 périmètres agricoles dans l’ensemble du pays. » « Et nous avons déjà clôturé 90 périmètres et amené de l’électricité dans 18 périmètres et nous sommes en train d’exploiter 8 périmètres dans l’ensemble du pays » rappelle Souleymane Jules Diop sans oublier les centaines d’abreuvoirs construits à travers le pays, en  seulement deux ans d'existence.

En ce qui concerne le PUDC phase 2 Hydraulique, le ministre informe que sa structure est en train de construire deux cent forages et en a fait plus de deux cent pour ce qui le concerne directement. A l’en croire, « tout ceci quand vous le combinez, cela nous amène autour de 129 milliards injectés en deux ans ; considérant que les deux prochaines années nous ferons le double puisque nous allons faire 300 milliards 400 millions de Fcfa pour l’ensemble du pays ».

« Le monde rural est central. Il est le premier employeur du Sénégal et il contribue à nourrir plus de la moitié de la population sénégalaise. Et nous sommes en train de travailler sur comment transformer ce potentiel et le répercuter dans la production des richesses et c’est valable pour la pêche, l’artisanat et tout ce qui est de la transformation agricole », a-t-il conclu.





Cheikh Makhfou Diop Leral.net