Leral.net | S'informer en temps réel

Fenugrec, Boom Boom, Collagène: Quand certaines femmes mettent en relief leurs rondeurs en utilisant des produits

Rédigé par leral.net le Mardi 14 Septembre 2021 à 09:33 | | 0 commentaire(s)|

À l’heure actuelle, certaines femmes ne croient plus en leur beauté naturelle, ou ne se focalisent plus sur leurs atouts naturels pour séduire. Une autre méthode est la plus prisée, elle consiste à chercher à grossir certaines parties du corps, hanches, seins, fesses, rien n’est laissé au hasard. Pour preuve les boutiques cosmétiques refusent du monde.


Fenugrec, Boom Boom, Collagène: Quand certaines femmes mettent en relief leurs rondeurs en utilisant des produits
Si certaines y vont avec de la prudence, car étant soucieuses de leur santé, les autres cherchent tout simplement à attirer. Sommes-nous tentés de dire que tout tourne maintenant autour du mot «séduction», en tout cas, tout laisse à le croire.

Certaines filles cherchent désespérément à séduire par tous les moyens, la question qu’il urge de se poser pour essayer de comprendre ce phénomène est la suivante : la nouvelle génération n’a-t-elle plus d’assurance pour mettre en avant les atouts naturels ?

En attendant de trouver réponse à cette question, le constat est partout le même, la plupart des femmes, pour ne pas dire toutes, se bousculent devant les cosmétiques pour trouver ces produits qui peuvent grossir certaines de leurs parties intimes.

Un tour dans une boutique vendant des articles pour femmes, nous met plus au parfum, Mame Goor, le vendeur de préciser : «Je vends des produits qui servent à grossir certaines parties du corps. Quand la femme trouve qu’elle n’a pas une jolie poitrine ou que ses fesses ne sont pas comme elle le souhaite, elle vient acheter des produits pour faire un traitement».

Le vendeur sort un petit pot d’où est inscrit en gros caractères Boom Boom. À côté, on peut retrouver une courte phrase servant peut être de notice : «À base de karité, Crystal». Seulement, par rapport à l’application du produit sur le corps, rien n’est indiqué, et c’est le vendeur lui-même qui doit indiquer aux clients qu’il faut faire «un massage dit circulaire deux fois par jour». Il précise que ce produit se vent comme de petits pains, et que le prix s’élève à 10.000 FCfa.

À côté de Boom Boom, il y a un autre produit. Le vendeur refuse de nous faire voir le produit ; il se limite seulement à dire que c’est sous forme de stick café, et que cela permettrait de rendre les fesses volumineuses.








Tribune



Titre de votre page Titre de votre page