leral.net | S'informer en temps réel

Fin de la crise scolaire : Le CUSEMS signe le protocole d’accords dans le...désaccord


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Mai 2018 à 17:01 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
A l'issue de la longue discussion entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, le Cadre Unitaire Syndical des Enseignants du moyen secondaire (Cusems) a accepté de signer le protocole d’accord, mais, sous réserve.

Selon le Secrétaire général du Cusems Abdoulaye Ndoye, cet acte n’est que le début d’un processus, lequel ne peut aboutir sans la résolution de la question de l’alignement des indemnités.

Par le biais de son secrétaire général Abdoulaye Ndoye, en ce qui concerne l’allignement, le CUSEMS signe le protocole d’accord dans le...désaccord. Il explique : « le gouvernement a dit, qu’à partir du mois de juin, il y aura des négociations autour de ce point précis. Parce que la question de l’alignement de l’indemnité de logement touche tous les agents de la Fonction publique».

Il affirme avoir paraphé le document sous réserve, met le gouvernement devant ses responsabilités afin que cette question soit réglée. Car, pour lui, il n’est plus question que les enseignants soient victimes de discrimination concernant ce point. Il dénonce: «depuis 2004 au Sénégal, on assiste à une dérégulation exponentielle des systèmes de rémunération avec des écarts salariaux».

Malgré la signature du protocole, M. Ndoye, en ce qui concerne les indemnités, campe sur ses positions. «C’est au gouvernement du Sénégal, qui a pris des engagements devant l’opinion nationale et internationale, qui se doit de respecter ses engagements. Nous ne sommes pas contents, parce que pour nous, ce n’est pas une question de 20 000, 30 000 francs CFA. Nous avons dit alignement, équité et justice», a-t-il dit.





Thierno Malick Ndiaye