leral.net | S'informer en temps réel

Gambie : Jammeh limoge son ambassadeur au Sénégal

Yahya Jammeh a rappelé le 27 décembre son ambassadeur à Dakar, Momodou E. Njie, lequel l'avait publiquement appelé à transmettre le pouvoir pacifiquement à Adama Barrow.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Janvier 2017 à 17:26 | | 0 commentaire(s)|

Gambie : Jammeh limoge son ambassadeur au Sénégal
Dans une note officielle envoyée aux chancelleries étrangères et aux institutions internationales à Dakar, datée du 4 janvier, et dont Jeune Afrique a obtenu copie, l’ambassade de Gambie au Sénégal annonce que son ambassadeur, Momodou E. Njie, a été rappelé le 27 décembre « par son gouvernement ». Le document ajoute que la direction de l’ambassade est désormais assurée par son premier secrétaire.

Aucune explication officielle à ce geste n’a été fournie. Mais tout laisse à penser que Momodou E. Njie, arrivé seulement en août dernier à Dakar, paie sa prise de position en faveur d’une passation de pouvoir pacifique entre Yahya Jammeh et Adama Barrow, le vainqueur de l’élection présidentielle du 1er décembre.

Yahya Jammeh a rappelé le 27 décembre son ambassadeur à Dakar, Momodou E. Njie, lequel l'avait publiquement appelé à transmettre le pouvoir pacifiquement à Adama Barrow.


Dans une note officielle envoyée aux chancelleries étrangères et aux institutions internationales à Dakar, datée du 4 janvier, et dont Jeune Afrique a obtenu copie, l’ambassade de Gambie au Sénégal annonce que son ambassadeur, Momodou E. Njie, a été rappelé le 27 décembre « par son gouvernement ».

Le document ajoute que la direction de l’ambassade est désormais assurée par son premier secrétaire.

Aucune explication officielle à ce geste n’a été fournie. Mais tout laisse à penser que Momodou E. Njie, arrivé seulement en août dernier à Dakar, paie sa prise de position en faveur d’une passation de pouvoir pacifique entre Yahya Jammeh et Adama Barrow, le vainqueur de l’élection présidentielle du 1er décembre.

« Nous vous exhortons à accepter le choix du peuple gambien »

Après le volte-face de Jammeh sur les résultats de ce scrutin historique, Momodou E. Njie et dix ambassadeurs de la Gambie à l’étranger – dont ceux à Pékin, Bruxelles, Addis-Abeba, ou encore New-York avaient signé le 18 décembre une lettre publique demandant au maître de Banjul de se plier sans heurts au verdict des urnes.

« Nous, les ambassadeurs de la Gambie, vous exhortons à accepter le choix du peuple gambien et à faciliter un transfert pacifique du pouvoir au président élu, M. Adama Barrow », pouvait-on notamment lire dans ce document.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos