leral.net | S'informer en temps réel

Gamou: Quand le « door » (roublardise) des Sénégalais s’invite à la mosquée omarienne


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Novembre 2018 à 13:46 | | 0 commentaire(s)|

Crimes, jalousie et suicide : La série de meurtres qui a ému les Sénégalais n’a pas échappé à l’Imam de la mosquée omarienne, qui a pointé du doigt la crise des valeurs pour expliquer cette flambée de violence.

Selon l’imam, implorer Dieu pour que la paix règne au Sénégal ne saurait suffire : Les Sénégalais doivent procéder à une introspection et surtout respecter la sacralité de la vie.

«L’être humain est tenu en haute estime par Allah (Swt) notre créateur, alors ne jouons pas avec la vie humaine. On tue gratuitement et sans raison. Des époux s’entretuent pendant que d’autres, face aux difficultés, n’hésitent pas à abréger leur vie. Les gens ne craignent plus Dieu et nos valeurs ne s’inspirent plus des enseignements du Prophète (Psl). Il faut s’arrêter un instant et ensemble, réfléchir sur cette crise des valeurs», a proposé l’imam Thierno Seydou Nourou, qui a prononcé le discours d’accueil de la délégation gouvernementale à Halwar.

Et d’avertir que les auteurs de crime, s’ils sont punis ou s’ils échappent à la justice des hommes, ne sauraient se «soustraire au châtiment divin». Face à ce tableau sombre, l’imam, en sus de l’invite à l’introspection, conseille un retour aux enseignements du Sceau des prophètes (Psl).

« C’est tout le sens du Mawlid. Il ne faut pas se limiter à la célébration de la nuit qui a marqué la venue sur terre de la meilleure des créatures, il faut repartir du Gamou avec la ferme conviction de retourner aux valeurs de l’Islam, de s’inspirer des enseignements du Prophète (Psl), bannissez la jalousie, apprenez à pardonner et soyez plus sensibles aux souffrances de vos semblables », a conseillé Thierno Seydou Nourou sous le regard bienveillant du Khalife de la Khadra Omarienne, Thierno Madani Tall, en présence de fidèles musulmans venus de tous les coins du pays et de l’étranger, regroupés dans l’esplanade de la mosquée et adossés aux mausolées de leurs illustres aïeux : Thierno Mountaga Tall et Thierno Seydou Nourou Tall.

Le « Door » ou la nouvelle forme de roublardise des Sénégalais

La ruse érigée désormais en règle au Sénégal, a été vigoureusement dénoncée par Thierno Seydou Nourou Madani, qui a porté la parole de la Khadra Omarienne au cours du Gamou. « La crise des valeurs a changé le Sénégalais, devenu désormais un adepte du Dor (roublardise), cela n’est pas bon pour notre image et pas conforme aux enseignements du Prophète (Psl). C’est mieux pour tout le monde de s’accrocher au culte du travail pour régler ses problèmes au lieu de ruser», a lancé l’imam pour avertir sur les conséquences de la persistance de tels comportements.





IGFM




Cliquez-ici pour regarder plus de videos