leral.net | S'informer en temps réel

Gestion des questions migratoires: Les enjeux sécuritaires

Aujourd’hui, la gestion de l’émigration relève de la Sécurité nationale. A la frontière avec le Mali, la menace terroriste est réelle. En ce samedi 23 octobre 2021 fortement ensoleillé, l’ensemble des Forces de défense et de sécurité s’est donné rendez-vous à Saraya pour procéder à un exercice de simulation d’attaque djihadiste.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Novembre 2021 à 09:17 | | 0 commentaire(s)|

Gestion des questions migratoires: Les enjeux sécuritaires
Cette simulation a été réalisée grâce à l’appui de l’Organisation internationale pour les migrations (Oim), qui multiplie les exercices dans d’autres régions du Sénégal.

«Comme vous le savez, l’Oim et les Nations unies travaillent dans l’immigration, et cette activité entre dans le cadre de programmes, notamment dans le contexte de l’immigration et de la gestion des frontières. Particulièrement, l’activité vise à renforcer l’engagement des communautés dans la gestion et la sécurité des frontières.

Donc, un exercice de crise qui pourrait, en temps réel, conduire à un déplacement massif de populations de l’extérieur du Sénégal, en passant par les frontières ici à Saraya.

C’est donc une opportunité et une occasion de tester la collaboration entre les services qui sont impliqués dans la gestion des frontières, selon le plan de contingence en cas de crise et aussi l’engagement des communautés et leur rôle, car souvent, elles ne sont pas considérées comme des acteurs
», a fait savoir la responsable des Projets à l’Oim Sénégal, Nadège Ntibarekerwa.

La cérémonie a été présidée par le gouverneur de Kédougou, Saër Ndao, qui a insisté sur l’importance de cette simulation.

Elle a montré le degré de préparation des Forces de défense et de sécurité à faire face à des situations de crise, comme la menace terroriste et la gestion d’une crise migratoire de grande ampleur.






Le Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page