leral.net | S'informer en temps réel

Gestionnaire des 10 dernières années: Ibrahima Niaye de l'Ageroute, plébiscité


Rédigé par leral.net le Mardi 5 Janvier 2021 à 18:01 | | 0 commentaire(s)|

Gestionnaire des 10 dernières années: Ibrahima Niaye de l'Ageroute, plébiscité
« Le meilleur gestionnaire non pas de l’année, mais des 10 dernières années, est sans contestation, M. Ibrahima Ndiaye, Directeur général de Ageroute ».

Ce plébiscite est venu du responsable politique du Parti de l’Indépendance et du Travail (PIT), Ibrahima Sène. Ce dernier d’ajouter à l’endroit du patron de l’Ageroute,, que « ce grand technicien humble et discret est en train de mettre en œuvre de façon seyante, la vision de Macky Sall dans le domaine des infrastructures publiques. L’on ne peut pas ne pas relever que le Sénégal au plan des infrastructures se transforme. Ce n’est plus le Sénégal de Senghor encore moins de Abdou Diouf, celui de Wade étant largement dépassé. Il ne faut pas être nihiliste ou verser dans la politique politicienne.

On a beau être contre Macky Sall, mais ça bouge même si des efforts restent à faire dans certains domaines, dont la gouvernance et la maintenance. Dans ce constat encourageant, cet homme Ibrahima Ndiaye, le parfait technicien de l’ombre, assume au plan opérationnel, un rôle de premier plan. C’est véritablement l’homme de la décennie 2010-2020
».

Seulement, au sein de la Rédaction, l’on est en phase avec Ibrahima Sène. Parce que Ibrahima Ndiaye a réussi à réaliser toute la vision infrastructurelle du président de la République, à travers les autoponts de la Cité Keur Gorgui, de St-Lazare, de Yoff. Celui de Icotaf est en cours. Surtout que ce sont des chefs-d’œuvre architecturaux. L’on comprend alors pourquoi l’homme a duré à son poste (une longévité de 14 ans ) et continue à avoir la confiance du chef de l’Etat. L’Ageroute a fini de transformer complétement la capitale sénégalaise et développe d’intéressants projets infrastructurels à l’intérieur du pays.

D’ailleurs, en termes d’entretien routier, souligne le document de Plan de développement stratégique 2017- 2021, des efforts ont été déployés pour la préservation du patrimoine. Ce qui a permis de relever le niveau de service. En 2016, le réseau routier revêtu présente un état global de 77% en bon et moyen état contre 62% en 2012, soit une progression de 15%. Egalement, une performance a été notée sur l’état global des routes en terre. Le pourcentage des routes en terre en bon et moyen état est passé de 39% en 2012 à 52% en 2016.

Pour les 5 dernières années, indique toujours le même document, l’AGEROUTE a réalisé des travaux pour un montant cumulé de 1 111 milliards FCFA sur une prévision de 1 507 milliards FCFA, soit une performance d’exécution budgétaire globale de 73,7%. Les réalisations totales se sont situées à 440,7 milliards FCFA en 2016 contre 128,6 milliards FCFA en 2012, soit une croissance en valeur relative de 48,5%.





Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos