leral.net | S'informer en temps réel

Guédiawaye / Abdou Khafor Touré: « Ameth Aïdara ignore les textes et reste le premier responsable des perturbations»

Abdou Khafor Touré, 1er adjoint au Maire de Wakhinane Nimzatt, apporte des clarifications sur les vives tensions notées à Guédiawaye, lors de l’installation du bureau muncipal. Il considère que l’installation du maire n’a pas eu de difficultés. Mais, c’est avec l’élection des adjoints au maire que la tension est née.
Cette affaire que toute la population de Guédiawaye regrette, dit-il, montre une irresponsabilité entière.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Février 2022 à 17:32 | | 0 commentaire(s)|

Guédiawaye / Abdou Khafor Touré: « Ameth Aïdara ignore les textes et reste le premier responsable des perturbations»
Abdou Khafor Touré, 1er adjoint au Maire de Wakhinane Nimzatt, donne les détails de l’élection des adjoints au maire de Guédiawaye qui a abouti à des tiraillements entre le nouveau maire et le camp de « Benno Bokk Yakaar ».

« Nous sommes dans un nouveau type d’élection pour les villes, dont Guédiawaye, Dakar, Thiès et Rufisque. Dans ces localités, il y a deux listes. Un scrutin de ville qui est une élection proportionnelle et un scrutin communal qui reste une élection majoritaire. C’est le mixage des conseillers majoritaires et proportionnels qui est fait. BBY avait gagné 3 communes et Yaw 2 communes. Au niveau communal BBY, était majoritaire avec 145 contre 123. C’est ca la réalité des élections. Au niveau de la ville, Yaw a 39 conseillers et BbY 37. Et, à la constitution du bureau municipal, les autres listes se retrouvent », a expliqué Abdou Khafor Touré.

Ainsi, il estime que l’élection exige une démocratie. Les conseillers sont habilités à élire les adjoints au maire. Alors, la ville de Guédiawaye dispose de 86 conseillers. Donc, il faut disposer de 43 conseillers, pour avoir une majorité absolue. « Le maire de ville élu au suffrage universel devait savoir gérer en appréciant cette réalité. Tout cela peut être expliqué par une ignorance des textes. Il y a des listes parallèles de la majorité qui se sont retrouvées avec BBY. Sérieusement, le maire devait régler son problème, avant l’élection. Il devait faire un travail en amont », relève-t-il.

D’après lui, Aliou Sall, présent au Conseil municipa,l est un conseiller comme tout le monde. Il doit assister comme tous les autres. C’est leur inexpérience politique qui a joué. Puisqu’en politique, rien ne se donne. Ameth a été alerté, lorsqu’il venait à la mairie pour essayer de déloger des occupants. On lui disait d’aller travailler au lieu de faire son show dans la rue. « Le maire devrait faire des combinaisons politiques pour gouverner. Nous sommes tous pour l’intérêt de Guédiawaye. Le maire est le premier responsable de cette tension. Il doit savoir que le conseil est plus important que le bureau municipal. Le maire a 14 adjoints, il peut déléguer ses pouvoirs de signature a n’importe quel conseiller », insiste Abdou Khafor Touré.

Khafor Touré, invité de TFM matin, évoque l’existence de nouveaux textes pour exposer un vide juridique, concernant l’identité de la personne qui doit actuellement, recovoquer le conseil. « Le Maire devrait s’assurer de sa majorité, avant de venir au Conseil municipal. Le même scénario s’est produit à Rufisque et à Pikine. C’est seulement, à Guédiawaye que la tension est vive. Notre intention n’est pas de bloquer l’institution municipale. Et, la cohabitation n’est pas impossible. Ameth Aïdara est le maire de Guédiawaye pour les 5 ans. Mais, l’élection du bureau municipal se fera », promet-il.

Dame DIENG

Titre de votre page Titre de votre page