leral.net | S'informer en temps réel

Hann Maristes: 60 familles menacées d’expulsion

Leurs maisons construites dans le périmètre de sécurité de la prison du Fort-B à Hann, ils ont été sommés de quitter les lieux. Certaines concessions ont plus de 40 ans et sont habitées par une soixantaine de familles de matons à la retraite.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Décembre 2019 à 10:29 | | 0 commentaire(s)|

Hann Maristes: 60 familles menacées d’expulsion
« L’Administration pénitentiaire nous a dit que les logements doivent être démolis », confesse Moussa Bâ, membre du collectif des jeunes de Fort-B. La raison est que pour vivre ici, les occupants – la plupart en logement de fonction –, jouissent d’une autorisation temporaire de l’État. Or, en septembre dernier, l’autorité avait fait part de la volonté de récupérer « son terrain » pour le rendre à qui de droit, dans le cadre d’un aménagement global.

L’information a créé la surprise chez les descendants des matons à la retraite, qui s’apprêtent à être déguerpis. « Les logements de fonction ne sont, certes, pas la propriété de l’occupant, mais y être délogé de force, s’avère délicat », explique Abdoulaye Massaly, un autre membre du collectif des jeunes de Fort-B.
Un ultimatum a été donné aux habitants qui doivent quitter au plus tard, le 31 décembre 2019. Le collectif des agents pénitentiaires résidents du cantonnement de la Maison d’arrêt et de correction de Hann (Fort-B), avaient saisi le ministère de la Justice pour solliciter la régularisation des logements qu’ils occupent.

Et une lettre avait été adressée, dans la foulée, au chef de service des Domaines de Ngor Almadies et Grand Dakar. Il s'agit de 220 logements habitées par des agents pénitentiaires à la retraite, révélait le journal « Le Témoin » dans sa parution du 8 juin 2016.

Hann Maristes: 60 familles menacées d’expulsion



Cliquez-ici pour regarder plus de videos