leral.net | S'informer en temps réel
Lundi 9 Mars 2020

Idylle Dieyna Baldé et le DG Iseg Mamadou Diop: Une œuvre de charité romanesque d’un charmeur, « charmé » et pris au piège


L’affaire du Dg de l’Iseg et de Dieyna Baldé de Sen P'tit Gallé n’en finit pas de révéler ses secrets. Leral, après des recoupements, livre la vraie histoire de la video, publiée sur les réseaux sociaux. Il a été découvert qu’il s’agit d’une véritable orchestration pour avoir sur un plateau d’argent, le Directeur de l’Iseg, Mamadou Diop.



Idylle Dieyna Baldé et le DG Iseg Mamadou Diop: Une œuvre de charité romanesque d’un charmeur, « charmé » et pris au piège
La vie des hommes est parfois sarcastique et ironique. Les frasques d’un homme d’affaires retentissent comme une bombe. Croquant la belle vie sans aucune prudence, le Dg de l’Iseg fait l’actualité ridiculement. Ne voyant rien venir, Mamadou Diop, accusé, aurait profité de la jeunesse d’une belle nymphe à la fleur de l’âge. D’une manière simple, il est accusé d’avoir goûté des fruits de l’interdit. Son acte l’entraîne aujourd’hui, dans une situation inconfortable, pouvant même détruire l’image d’un homme cité en exemple, pour avoir très tôt pris l’initiative d’entreprendre dans divers domaines de la formation aux métiers de l’entreprise.

Ainsi, Leral a découvert de prime abord, que l’accusé d’affaires de mœurs, Mamadou Diop avait dans un premier temps, consenti et accepté la paternité de l’enfant. Ce qui aurait constitué le moindre mal, s’il n’avait varié dans sa posture d’homme responsable. Au début de l’affaire, apprenant la grossesse de la fille de Sen Petit Gallé, Mamadou Diop prenait en charge la fille jusqu’à ses moindres désirs. Tout devenait calme, sans protestation ni de réclamation.

Mais, à un moment donné, Dieyna avait publié une image en statut. Sur laquelle image, la minette portait un bébé dans ses bras. Ladite image a tout bouleversé. Puisque, un des proches du Dg de l’Iseg, voyant cette publication, a soufflé l’idée d’une arnaque et d’un abus à son ami. C’est ainsi que le doute commence à germer dans la tête du boss de l’Iseg. Il cogite et se dit, si c’était son enfant, il serait informé en premier. Mais, le fait de n’être pas informé, prouverait à suffisance qu’il ne devrait pas être le pater de l’enfant.

Alors, le Dg de l’Iseg, change de fusil d’épaule et commence d’abord, à refuser tout ce qu’il acceptait de faire pour la fille et son enfant. Voyant que le patron de l’Iseg s’inscrit dans une logique de reniement, Dieyna aurait contactée une autre amie. Elle aurait exposé les faiblesses de son « bourreau » à celle qui va l’aider à ferrer ce « lapin flingueur ». Cette dernière, l’approche, tente de le séduire… Loin de penser à une éventuelle stratégie destructrice, Diop Iseg tombe facilement dans le piège et se fait avoir de la manière la plus facile.

Sur ce, Mamadou Diop, reçu dans un cadre très calme et convivial pour une partie de plaisir, a eu la surprise de sa vie, en voyant Dieyna et sa clique débarquer, pour l’acculer et le filmer, couvert d’un léger drap. A la ffin, il a été pris dans une video presque intime, publiée récemment dans les réseaux sociaux. En flagrant délit de « vol de plaisir charnel », Diop Iseg devient du coup, une « risée publique », passant de formateur à destructeur de mœurs.

D’après la source de Leral, l’idéal dans cette machination consistait à l’obliger à reprendre ses responsabilités. Etant sous le choc et très perturbé, Diop de l’Iseg avait porté plainte. Mais, il n’avait pas tenu compte de la jeunesse de Dieyna, engrossée, dont l’âge se situe entre 16 et 17 ans. Même avec consentement de la fillette de 16 ans, relève-t-on, son acte serait considéré comme étant un détournement de mineure. Forcément, l’accusé, majeur et bien lucide, y laisserait des plumes, tout en risquant la prison.

A retenir que, pour avoir diffusé sur Internet des images dégradantes du DG d’Iseg, Mamadou Diop, Dieyna Baldé et son frère, Aly, arrêtés samedi dernier, ont été remis en liberté, après 12 heures d’audition. Ces derniers, sont toutefois convoqués lundi et seront présentés au parquet. Mais, le Dg de l’Iseg Mamadou Diop, informe-t-on, a quitté la Division de lutte contre la cybercriminalité, menotté, pour le Commissariat central de Dakar où il a passé 2 nuits.

La rédaction de leral...



Titre de votre page Titre de votre page