leral.net | S'informer en temps réel

Impact sur l’économie sénégalaise: 141 entreprises fermées à cause de la COVID-19

La propagation du coronavirus n’a pas épargné l’économie sénégalaise. D’après le ministère du Travail, la maladie a engendré la fermeture de 141 entreprises sur le territoire national.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Mars 2021 à 08:38 | | 0 commentaire(s)|

Impact sur l’économie sénégalaise: 141 entreprises fermées à cause de la COVID-19
Un malheur ne vient jamais seul. En plus des décès, la COVID-19 a entraîné la fermeture de 141 entreprises. C’est ce qu’indique un rapport sur la situation du marché du travail durant la pandémie de COVID-19, couvrant la période de mars 2020 à février 2021.

D’après le document produit par les services du ministère du Travail, la fermeture de ces entreprises a causé la perte d’emploi de 811 travailleurs. «Le plus lourd tribut a été payé par les établissements relevant des secteurs du commerce, de l’hôtellerie, des bâtiments et travaux publics (BTP) et de la boulangerie ».

L’analyse en fonction du nombre d’établissements et de travailleurs concernés dans les secteurs précités, livre les informations suivantes :

44 établissements fermés et un effectif de 223 travailleurs concernés dans le secteur du commerce ; 31 établissements fermés et un effectif de 244 travailleurs concernés dans le secteur des BTP ; 28 établissements fermés et un effectif de 91 travailleurs concernés dans le secteur de l’hôtellerie ; 14 établissements fermés et un effectif de 70 travailleurs concernés dans le secteur de la boulangerie, informent les auteurs du rapport.

D’après le texte, «l’impact de la pandémie est toutefois faible dans les secteurs des professions agricoles et des industries alimentaires, en ce sens que ces derniers enregistrent respectivement 4 et 6 établissements fermés pour des effectifs de 51 et de 74 travailleurs concernés».

Pour le ministère du Travail, «la pandémie a très faiblement affecté le transport routier (2 établissements fermés et 2 travailleurs concernés), l’éducation et la formation (3 établissements fermés et 6 travailleurs concernés), la sécurité privée (1 établissement fermés et 22 travailleurs concernés), le secteur de l’énergie (1 établissement fermé et 1 travailleur concerné), la santé privée (1 établissement fermé et 1 travailleur concerné), les industries des corps gras (1 établissement fermé et 16 travailleurs concernés), le secteur du conseil et expertise (1 établissement fermé et 1 travailleur concerné), la mécanique générale (3 établissements fermés et 5 travailleurs concernés) et le nettoiement (1 établissement fermé et 4 travailleurs concernés)».

Si l’on se fie aux auteurs du rapport, les régions les plus touchées sont respectivement, Thiès (34 établissements fermés et 283 travailleurs concernés), Saint-Louis (23 établissements fermés et 135 travailleurs concernés), Dakar (19 établissements fermés et 87 travailleurs concernés), Fatick (16 établissements fermés et 31 travailleurs concernés), Diourbel (14 établissements fermés et 49 travailleurs concernés) et Louga (11 établissements fermés et 39 travailleurs concernés).

Toutefois, souligne le rapport, un nombre très faible de fermetures d’établissement est noté au niveau des Inspections du Travail et de la Sécurité Sociale de Rufisque (5 établissements fermés et 26 travailleurs concernés), de Kolda (3 établissements fermés et 11 travailleurs concernés) et de Matam (2 établissements fermés et 2 travailleurs concernés).







L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page