leral.net | S'informer en temps réel

Indépendance de la Justice: Le procureur général près de la Cour d’appel demande de « ressortir des tiroirs, les conclusions »

Une journée de réflexion initiée par l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) a réuni, ce jeudi, un large éventail de juristes, pour réfléchir sur le thème « État de droit et indépendance de la Justice : Enjeux et perspectives de réformes ». Le Secrétaire général du ministère de la Justice, en qualité de modérateur, a fait intervenir le magistrat Lansana Diabé Siby.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Mars 2021 à 09:00 | | 0 commentaire(s)|

Indépendance de la Justice: Le procureur général près de la Cour d’appel demande de « ressortir des tiroirs, les conclusions »
Le procureur général près de la Cour d’appel de Dakar a pris la parole au nom des chefs de Cour, pour exprimer la joie qu’il lui apporte d’assister aux travaux scientifiques de l’Ums. « Le thème d’aujourd’hui qui porte sur “l’Etat de droit et indépendance de la Justice : Enjeux et perspectives de réformes” a été déjà traité et fouillé par des organisations indépendantes, les magistrats et la société civile », a rappelé le magistrat.

« Je dis simplement que le thème d’aujourd’hui, est un appel du pied afin que les conclusions (des travaux antérieurs) soient tirées des tiroirs, pour qu’on puisse passer à leur exécution », a dit le Chef de Cour. Il renseigne qu’en compagnie du président de l’Ums, ils ont passé deux mois à travailler sur le thème de l’indépendance de la justice et des conclusions ont été déposées au niveau du ministère de la Justice.

« Mais, la question que l’on peut se poser est la suivante : pourquoi aborde-t-on encore ce thème ? », s’interroge encore Lansana Diabé Siby. Et le procureur général de poursuivre : « Comme nous l’avons souvent dit, la Justice, c’est la perfection. Or, la perfection n’est pas de ce monde. Les magistrats exercent une mission divine. Puisque nous sommes loin de la divinité, il nous faut toujours chercher la perfection ».

Revenir sur le thème de l’indépendance de la Justice n’est pas étonnant, selon lui. « Parce que nous sommes à la recherche de la perfection », a-t-il ajouté. Le procureur général près de la Cour d’appel de Dakar rappelle l’existence de conclusions qui ont été tirées des travaux avec le ministère, pendant une période de deux ans.



Actunet



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page