Ismaila Madior Fall sur la loi sur le parrainage, un retrait n’est pas envisagé


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Avril 2018 à 11:58 | | 0 commentaire(s)|

Le garde de Sceaux, ministre de la Justice s’est, encore une fois, prononcé sur la loi sur le parrainage que le régime de Macky Sall veut imposer à tous les candidats, lors des prochaines élections présidentielles. Sur ce registre, Ismaila Madior Fall a déclaré que le retrait n’est pas envisageable, pour le moment.

« Ce n’est pas envisagé pour le moment, sauf si le président de la République voudrait changer d’avis. Parce que c’est lui qui décide de la politique de la nation. Pour une raison plus simple, il y a eu une concertation sur ce parrainage au niveau de la commission de réforme du code électoral », a indiqué le ministre.

Qui ajoute : « après les travaux de réforme de ladite commission, le président de la République a reçu les acteurs de la concertation. Ils ont dit voici les modalités. Et il a dit que je vais procéder à un arbitrage, notamment, sur le pourcentage. Mais le principe du parrainage ce n’est pas le président de la République, qui l’a décidé, au final. Le principe du parrainage a été retenu par les travaux du Cadre de concertations sur le code électoral ».

Toutefois, il a souligné que des discussions sur le taux de 1% fixé sont possibles, mais plutôt à l’Assemblée nationale. « Oui. Bien sûr, qu’il peut être envisageable d’être à 0,5%. Le texte va à l’Assemblée nationale. L’Exécutif, dans notre régime politique, ne fait que proposer. Quand le texte va là-bas, l’Exécutif ne maîtrise plus rien. Quand le texte va à l’Assemblée nationale, il est soumis à la délibération parlementaire », admet-il.





Source A