Leral.net - S'informer en temps réel

Journée mondiale de la lutte contre la tuberculose : « L’approche communautaire reste la meilleure méthode pour vaincre la tuberculose », Dr Awa. M. C. Seck

Rédigé par leral.net le Samedi 25 Mars 2017 à 13:12 | | 0 commentaire(s)|

Freiner l’avancée de la tuberculose, c'est le défi que s'est fixé le Programme national de lutte contre la tuberculose (PNT) à travers la stratégie ''End Tb''. Ce programme lancé ce vendredi 24 mars à l’occasion de la Journée mondiale de la tuberculose et présidé par le Pr Awa Marie Coll Seck, Ministre de la Santé et de l'Action sociale, vise à réduire de 95 % le nombre de décès par tuberculose et de 90% l'incidence entre 2015 et 2035.


Au-delà de cette forte envie de réduire considérablement la tuberculose, cette stratégie, ''End Tb'', entend également décharger du portefeuille des familles des victimes, les coûts exorbitants de 2 millions de FCFA nécessaires à chaque patient pour son traitement. Chose rendue possible par la gratuité du traitement sur tout le territoire national.

Et d’ailleurs, selon la coordonnatrice du PNT, Docteur Marie Diouf : « Aujourd’hui, grâce à nos efforts et à ceux de la société civile, tout patient peut trouver une structure sanitaire pour se détecter en moins de 48 h sur le tout le territoire national ».

Néanmoins, en dépit du succès thérapeutique (91%), les interventions communautaires restent assez difficiles. Pourtant, c’est bien par cette approche que Mme le ministre de la Santé, Awa Marie Coll Seck entend endiguer ce fléau : « Il faut toujours encore faire plus. Nous devons changer de paradigme. J’invite la coordonnatrice à privilégier l'approche communautaire car en termes de santé, c'est la méthode la plus efficace. Il va aussi falloir renforcer le financement qui va aux communautés », indique-t-elle.

Toujours dans le cadre de la lutte contre la TB, le PNT entend mettre en avant une stratégie consistant à développer la portée et la couverture des interventions relatives aux soins et à la prévention. Et ceci, en mettant fortement l'accent sur des approches intégrées, centrées sur les patients.

Lors de cette rencontre qui a vu la participation des représentants de l’OMS et de Plan international, la recherche de nouvelles connaissances scientifiques pouvant changer radicalement les problèmes liés à la prévention et aux soins, a été fortement encouragée.

En attendant, les efforts restent essentiellement tournés vers le mode de gestion de cette maladie, ceci en rendant possible le changement de mentalités.

Pour finir, de belles notes musicales de la chorale des Baobabs et un sketch de la troupe théâtrale de Rufisque invitant les Sénégalais à ne pas stigmatiser les anciens malades de tuberculose, ont, durant quelques instants, diverti la salle.

MMS


Titre de votre page