leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 13 Septembre 2011

Karim Wade arrêté pour détention de drogue au Maroc


Karim Meïssa Wade, le fils du chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, et successeur non déclaré de son père, à la magistrature suprême du Sénégal, serait un consommateur de produits illicites. A en croire des indiscrétions publiées par le site Wikileaks, spécialisé dans la publication des câbles diplomatiques américaines, «le fils le plus compétent du Sénégal» aurait été appréhendé en même temps que 16 barons de la drogue, suspectés par la police marocaine de s’adonner à un trafic d'envergure à travers le royaume chérifien.



Karim Wade arrêté pour détention de drogue au Maroc
Citant un communiqué du Service national de sécurité (DGSN), les médias marocains qui avaient donné un scoop inimaginable sans le savoir avaient indiqué l’arrestation la nuit du 14 aout 2009 d’un fils d’un président africain détenteur de drogue. Et que l’arrestation fait suite à une opération majeure dans plusieurs villes du pays. Au cours de cette opération, la police a saisi une grande quantité de drogues dures, ainsi que de faux documents, y compris des papiers d'identité et permis de conduire.

Dans une première publication, les médias marocains qui avaient donné l’information avaient parlé de l’arrestation du fils d’un dirigeant africain sans citer de nom. Mais, des rapports de renseignement confirment que ce fils de son père n’est le rejeton du président sénégalais, Abdoulaye Wade. Ministre d'Etat sénégalais, à la Coopération Internationale, le transport aérien et de l'Infrastructure Karim Wade, a été apparemment été arrêté à l’aéroport de Casablanca en possession de haschich au moment où il s’apprêtait à quitter le royaume.

Aussitôt mis aux arrêts, il n’est sorti des griffes des limiers que sur intervention personnelle du roi du Maroc qui a rappliqué à l’aéroport pour remonter les bretelles à l’officier de police. Et le sanctionner avec toute son équipe. Muté sur le champ avec quelques collègues, le policier que certains croyaient être mêlé à une histoire vol, de détournement….n’a payé que pour avoir fait son travail.

Le roi qui cherchait, certainement, à cacher «les raisons peu avouables» de la présence de Karim au Maroc n’a pas aimé que «son ami» soit traité de la sorte. C’est pourquoi lorsqu’il a été informé plus tard, le a sévi, en obtenant la libération de Karim Wade mais en mutant les policiers loin de la capitale et des journalistes. Avant Karim Wade, c’est «son frère» Samuel Sarr alors ministre de l’Energie qui a été cité dans une affaire de drogue.

Son garde du corps qui est son homme de confiance depuis longtemps a été arrêté dans la nuit du 6 au 7 octobre 2007 par les éléments du commissariat du Point E, à Dakar. Et, selon le procès-verbal d’audition, l’homme était porteur d’un pistolet de marque «Jenning» et de deux cartouches de calibre 9 mm. En plus de cette trouvaille, normale chez un garde du corps, «les policiers, à en croire l’article de notre confrère Daouda Mine de l’Observateur, ont découvert dans le coffre de sa moto, une pierre de cocaïne, une pipe et un cornet de chanvre indien».

Babacar Touré lindependantnews.com/
( Les News )




1.Posté par fata le 13/09/2011 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce fils de pute et de franc_maçon nous pourrisse la vie

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 13/09/2011 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FiL' Ali m'a dit


" laissez leRoi Mohamed Vi,il n' a rien à avoir dans ce dossier;

l'officier de gendarmerie lahcen a averti la hiérarchie,
le général de corps d'armée Housini Ben Slimane,
commandant de la gendarmerie royale,
ce dernier informa Mohamed Yassine Mansouri de la dged(renseignements marocains) ami du Roi,

qui avec les autres amis du Roi le député Fouad Ali El Himma
et Mounir Majidi secrétaire particulier du Roi ont permis la libération de karim wade,on en parlait dans certains salons à Rabat,

un -directeur de publication d'un journal sénégalais avait refusé de publier l'info........... .................................................................................... .............................................................................................................. .........................................................................................................................

laissez leRoi Mohamed Vi,il n' a rien à avoir dans ce dossier;





FiL' Ali m'a dit


" laissez leRoi Mohamed Vi,il n' a rien à avoir dans ce dossier;

l'officier de gendarmerie lahcen a averti la hiérarchie,
le général de corps d'armée Housini Ben Slimane,
commandant de la gendarmerie royale,
ce dernier informa Mohamed Yassine Mansouri de la dged(renseignements marocains) ami du Roi,

qui avec les autres amis du Roi le député Fouad Ali El Himma
et Mounir Majidi secrétaire particulier du Roi ont permis la libération de karim wade,on en parlait dans certains salons à Rabat,

un -directeur de publication d'un journal sénégalais avait refusé de publier l'info........... .................................................................................... .............................................................................................................. .........................................................................................................................

laissez leRoi Mohamed Vi,il n' a rien à avoir dans ce dossier;


Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page