leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Sall durcit le ton:« je ne quitterai jamais le Ps »

Le maire de Dakar est déterminé à mener le combat au sein de sa formation politique, le Parti socialiste, assurant par ailleurs qu’il ne le « quittera jamais ». Invité à présider le Front pour la dignité(Frond) initié par Babacar Diop et ses collaborateurs de la Jds, Khalifa Sall révèle que la plainte déposée par Tanor n’était pas destinée à X ? Mais clairement à Bamba Fall et Cie.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Janvier 2017 à 10:58 | | 0 commentaire(s)|

Khalifa Sall durcit le ton:« je ne quitterai jamais le Ps »
Comme pour répondre à ceux qui l’invitent à prendre ses responsabilités en quittant le parti socialiste pour voler de ses propres ailes, le maire de Dakar, Khalifa Sall, a profité hier de la cérémonie de lancement du Front pour la dignité (Frond) initie par la jeunesse pour la démocratie et le socialisme(Jds) pour soutenir qu’il ne compte pas quitter le Ps. « Nous ne quitterons jamais le Parti Socialiste. J’ai toute ma vie dans le parti. Je ne connais que le Parti Socialiste », a tranché le maire de Dakar, par ailleurs secrétaire à la vie politique du Ps.

Insistant sur son engagement dans le Parti, après avoir réitéré son ancrage, Khalifa Sall prévient la bande à Tanor que le Ps ne va jamais se fondre dans un autre parti ou rester sans candidat à une élection. « Nous n’accepterons jamais que le Parti soit fondu ou soit supporté par une autre formation politique. C’est impensable de songer que le Ps, l’héritage de Senghor, accepte de faire du « yobaléma » ou du « altopé » jusqu’en 2024 », a défendu le maire de Dakar.

Présidant la cérémonie de lancement du Frond pour la libération de Bamba Fall, Khalifa Sall a d’abord rappelé à Babacar Diop et à Barthelémy Dias le sens du combat au moment de leur arrivée dans le Parti, après la défaite de 2000. « Le Ps, après 2000, a connu plusieurs mutations, mais le comité central de mai 2015 a été une occasion de se ressourcer et de défendre l’héritage de Senghor consistant à conquérir et à exercer le pouvoir. L’arrivée des mouvements comme la Jds a irrigué le sang du Parti avec une impulsion neuve. Ils ont été des co-constructeurs avec ceux qui sont restés », a rappelé le Secrétaire à la vie politique.

Apres avoir soutenu que Bamba Fall et les autres sont "des embastillés et des otages politiques pour avoir compris que le combat qu’ils mènent est celui de la démocratie et de la dignité », le maire de Dakar a laissé échapper un brin de révélation sur l’affaire du 05 mars. « Dans cette affaire, la seule chose que je n’arrive pas à comprendre, c’est le chef d’accusation de tentative d’assassinat. C’est infamant. Et la vérité, il faut le dire, on n’a jamais porté plainte contre X ou contre des nervis dans cette affaire. Sur la plainte, il est bien clair qu’on a mentionné le nom de Bamba Fall et Cie.et pour ce qui est des blessés qui ont été enregistrés, il n’y a que Pierre Sané et Seydina Issa Laye Samb, le secrétaire des jeunesses de la région de Dakar », a explosé le maire de Dakar.

Source La Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos