a
leral.net | S'informer en temps réel

L’Ams hausse le ton : « Les députés ne sont pas plus méritants que les maires »

« Les députés sont mieux traités que les maires et pourtant, ils ne sont pas plus méritants ». Telle est la conviction de l’Association des maires du Sénégal (Ams). En réunion, samedi dernier, à Louga, ses membres ont plaidé pour une revalorisation de leurs indemnités.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Septembre 2018 à 10:19 | | 0 commentaire(s)|

Le bureau de l’Association des maires du Sénégal (Ams) a effectué Samedi dernier, à Louga, la cinquième étape de sa série de tournées de l’intérieur du pays. A l’occasion, les maires ont remis sur la table la question relative à leur statut. Mbaye Dione, maire de Ngoundiane et Secrétaire général de l’Ams qui a présidé la réunion, n’a pas mâché ses mots : « Le statut de l’élu local nous préoccupe tous. Il faut que les indemnités des maires et de leurs adjoints soient revues. Les maires ont regretté et déploré le niveau disproportionnel et dérisoire de leurs indemnités qui sont de trois niveaux. Il y a des maires qui gagnent 300 000 FCfa et d’autres 500 000 FCfa et certains 1 million de FCfa.

Pourtant, ce sont tous des maires d’égale dignité. C’est pourquoi, nous avons demandé et même exigé une harmonisation sur les rémunérations ders maires qui sont les élus les plus proches de la population et les plus sollicités. Le peu qu’ils gagnent ne leur permet même pas de régler leurs problèmes de déplacement, encore moins soutenir les citoyens. Nous souhaitons une forte hausse de nos indemnités jusqu’à hauteur de celles des députés qui ne sont pas plus méritants ni mieux élus que les maires.

Egalement, l’Ams plaide pour la revalorisation des indemnités des adjoints aux maires qui occupent des fonctions prépondérantes dans le fonctionnement des exécutifs locaux. Lorsque, les maires sont absents, ce sont eux qui font le travail. En dernier lieu, nous souhaitons que des indemnités de sessions des tenues de conseillers municipaux, comme il y en a dans les conseils départementaux et les conseils d’administration, soient accordées aux conseillers municipaux (…)
".

L’Obs



Cliquez-ici pour regarder plus de videos