leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 1 Septembre 2011

L'Etat soupçonné de mensonges et de mauvaise gestion.


La Sonatel n’a pas attendu pour réagir à la sortie du ministre de la Communication et des Tics, Moustapha Guirassy. Point par point, la directrice de la communication institutionnelle et de la responsabilité sociale de l’entreprise, Mme Nafissatou Dia Diouf, a démonté les arguments de Guirassy sur l’institution de la surtaxe sur les appels entrants au Sénégal.



L'Etat soupçonné de mensonges et de mauvaise gestion.
Cette mesure est 'abord décrite comme liberticide. « Le seul fait de mettre à la disposition d’un tiers des éléments de notre réseau, même si c’est l’ARTP, les numéros de l’appelant, celui de l’appelé, la provenance de l’appel, la durée d’appel, tout cela permet de faire des recoupements des appels. Pour nous, c’est en soi une violation du secret de la correspondance des personnes dont les données transitent dans notre réseau », signale d’emblée Mme Diouf. En réaction aux propos du ministre soutenant que « les sommes collectées issues des taxes seront directement reversées au fisc », elle dénonce un mensonge d'Etat : « C’est en porte à faux avec ce qui est écrit dans le décret. En page 3 article 8, cette disposition prévoit que les sommes collectées par l’ARTP sont prévues pour rémunérer les prestataires du contrôle et le différentiel sera reversé au trésor par le biais de l’ARTP. » Mme Diouf met en exergue la «nébuleuse » qui entoure la taxation des appels entrants, non sans s’interroger sur la destination des sommes collectées et versées l’année dernière par l’ARTP avec Global Voice. « Est-ce que réellement elles ont été versées au trésor ? Pourquoi cet argent n’a pas été affecté à des secteurs prioritaires dont on parle aujourd’hui ?», s'interroge Nafissatou Dia Diouf. Avant d'affirmer, pointant du doigt un sérieux indice de mauvaise gestion, que « le produit d’une taxe est du domaine de l’Assemblée nationale ». Puis de conclure que la taxe doit faire l’objet d’une loi des finances et être perceptible par le trésor public dans l'intérêt de la transparence. Cette vigoureuse riposte de la Sonatel annonce un combat à mort.


DAKARACTU.COM
( Les News )




1.Posté par Awgaly le 01/09/2011 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est au en méme extraordinaire : Voir un actionnaire de référence prendre des mesures pour affaiblir son entreprise . Faut pas que les citoyens consommateurs se désintéressent de ce combat qui est en fait le leur car c est nous consommateurs qui payons cette taxe . Suis un peu surpris par le silence des centrales syndicales car cette mesure est un coup dur porté au pouvoir d achat en particulier de nos compatriotes immigrés qui comme tout le monde le sait , supportent les parents et amis restés au pays . Si cette taxe entre en vigueur , ils auront le choix entre payer plus cher pour rester en contact avec la famille , ou réduire drastiquement le nombre et la durée des appels , ce qui aurait pour conséquence d augmenter leur solitude dans un environnement peu hospitalier .
Je ne comprends pas non plus le silence des partis de l opposition qui devraient d ores et déjà prendre l engagement solennel d annuler ce décret dés leur accession au pouvoir . La réaction des Associations des Consommateurs est également timide car une taxe quelque soit le motif avancé est une diminution du pouvoir d achat du consommateur . Et que dire des centrales syndicales qui depuis leur rencontre avec Président Wade et sa promesse de distribuer aux leaders une partie des sommes collectées, se murent dans un silence qui conduit à toute sorte de supputation . Attention le Mouvement Y EN A MARRE VEILLE Et ce qui est arrivé dans les pays d Afrique du Nord peut bien se produire ailleurs .

2.Posté par Bozz le 01/09/2011 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans pareil cas c'est toujours les consommateurs qui en sont victimes potentielles.

3.Posté par schwarzeraal le 01/09/2011 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l´etat a été toujours menteur et mauvais gestionaire des biens du pays. la preuve depuis cinquante un ans les mensoges et mauvaises gestions se sont accumulées pour nous conduire dans l´obscurité et la misere.l´etat n´a pas jamais rempli son devoir de respecter ses engagements.pauvre peuple

4.Posté par noosphere le 02/09/2011 04:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA REALITE ET QU AUCUN DE CES DEUX PARTIES N A DIT TOUTE LA VERITE ET JOUENT AU PLUS DUPE AVEC LE PEUPLE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page