leral.net | S'informer en temps réel

L’émir du Qatar vend ses Boeing 747

La flotte des avions mis à la disposition de la famille royale qatarie comprend désormais douze Airbus contre deux Boeing. Un luxueux 747 qu'elle exploitait depuis 2015 vient d'être vendu à un chef d’Etat souhaitant garder l'anonymat. Et le plus vieux Jumbo des Al Thani a, lui, été cédé en mai dernier.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Août 2018 à 08:36 | | 0 commentaire(s)|

L’émir du Qatar serait-il fâché avec les jumbo jets made in America? Deux des quatre 747 de la famille royale ont été vendus cette année. Le premier, vieux de 39 ans, a trouvé preneur en mai. Et le second, livré par Boeing en 2012 et exploité depuis 2015 après de longs travaux d'aménagement, vient d’être vendu à un chef d’Etat.

La société suisse mandatée pour la transaction, Amac Aerospace, ne précise ni le nom du pays acquéreur ni le montant de la transaction. Mais le chèque versé a dû être conséquent.

Un logement volant à plus de 1 million de dollar le m2
Sur le catalogue de Boeing, un 747-8 neuf vaut plus de 400 millions de dollars. Sauf que les commandes étant très rares, le constructeur américain peut, sur ce modèle, consentir aux acheteurs des rabais très attractifs. Selon le magazine Challenges, la ristourne atteindrait 60%. Dans une configuration classique, et en prenant en considération ses états de service, cet avion aurait pu trouver preneur pour un peu moins de 150 millions de dollars.


Sélectionné pour vous

"On ne refuse jamais une occasion de débattre avec des adversaires pol...


Mais compte tenu du très luxueux aménagement de sa cabine -un espace de 480 m2 comprenant entre autre une suite "royale", une salle à manger où peuvent s’attabler 14 passagers et dix salles de bains- on ne peut exclure que l’acheteur ait consenti à payer plus d’un demi-milliard de dollars.

Trois fois plus d’Airbus que de Boeing dans la flotte royale
L'autre 747 aura mis plus de temps à trouver preneur. Sur le marché depuis 2016, il n'a été cédé qu'en mai dernier, nous a assuré la société Aviation Commerce. Ce vénérable Jumbo avait débuté sa carrière en 1979 pour la Pan Am. Il avait été racheté à la compagnie United Airlines par la famille régnante du Qatar en 1995, l’année même où le cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani a destitué son père, Khalifa.

Transformé pour répondre aux besoins de la famille royale, il comprend un lit, une salle de bain, plusieurs "salles" de réunion. Certains éléments du mobilier sont en plaqué or.

Délestée de ces deux gros porteurs, la flotte de la famille royale ne comprend plus que deux Boeing contre douze Airbus, dont trois A340 datant des années 90. L’occasion d’acheter un A380 et de devenir ainsi le premier chef d’Etat à voler dans un plus gros avion que l’Air Force One de Donald Trump?