leral.net | S'informer en temps réel
Mercredi 24 Mars 2010

LES ASSOCIATIONS CONSUMÉRISTES, L’ADIE…SERVIES AU TITRE D’UN « APPUI INSTITUTIONNEL » PAR L’ARTP : Une tontine d’1,5 milliard de Fcfa éventée


La nouvelle direction générale de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications (Artp) a annulé plusieurs contrats logés sous la rubrique « appui institutionnel ». Ces contrats ont permis le décaissement de plusieurs millions de F Cfa du budget de l’Artp pour « appuyer » l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), les Associations consuméristes, le Réseau des journalistes en Tic…. Quand Daniel Seck quittait la Direction générale de l’Artp, une enveloppe de 1,5 milliard de F Cfa a été absorbée par cette rubrique. Momar Ndao de l’Ascosen affirme que les contrats signés sont prévus par le Code des télécommunications et que, loin de vouloir les « acheter », l’Artp voulait, au contraire, les renforcer.



LES ASSOCIATIONS CONSUMÉRISTES, L’ADIE…SERVIES AU TITRE D’UN « APPUI INSTITUTIONNEL » PAR L’ARTP  : Une tontine d’1,5 milliard de Fcfa éventée
L’Agence de régulation des postes et des télécommunications (Artp) continue de révéler ses secrets, depuis l’éclatement de l’affaire dite des « primes » qui éclabousse l’ancienne Direction générale et les membres du Conseil de régulation. Selon des sources très sûres, le nouveau directeur général a récemment annulé une série de contrats logés sous la rubrique « appui institutionnel » et qui ont servi à « financer » des structures, des Associations, des Réseaux…à hauteur d’un milliard 500 millions de F Cfa. Parmi les principaux bénéficiaires, l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), les Associations…consuméristes, l’Union nationale des exploitants de télécentres, le Réseau des journalistes en Ntic…

La nouvelle Direction générale, en mettant fin à ces contrats, a estimé qu’il ne s’agissait ni plus ni moins que de l’argent jeté par les fenêtres. Des promoteurs de lutte comme Gaston Mbengue ont également bénéficié de cet « appui institutionnel », avant que le nouveau directeur général Ndongo Diaw ne le transforme en contrat de sponsoring. « Personne n’a compris pourquoi on donnait cet argent à des Associations de consommateurs. C’était purement et simplement du gaspillage et aujourd’hui, celles-ci, qui râlent dans l’affaire judiciaire de l’Artp, oublient de dire qu’elles ont elles-mêmes bénéficié des largesses de l’ancienne Direction. Certaines ont même reçu 10 millions de F Cfa ».
Momar Ndao : « chaque Association a soumis un plan d’actions appuyé par l’Artp »

Côté Associations consuméristes, Momar Ndao de l’Ascosen, joint hier au téléphone, confirme l’octroi de cette subvention et son annulation par la nouvelle Direction, mais le justifie, en convoquant le Code des télécommunications. « Les Associations de consommateurs avaient signé avec l’Artp une Convention clairement prévue par la loi portant Code des télécommunications. Dans le cadre des efforts pour le service universel, sur la base des efforts qui sont prévus pour donner la bonne information aux consommateurs, les Associations ont signé le contrat sur la base d’un programme d’activité soutenu par l’Artp. Celle-ci a ainsi remis un ordinateur et une imprimante à chaque Association. Ensuite, chaque Association a soumis un plan d’actions appuyé par l’Artp. C’étaient des contrats de collaboration », invoque-t-il.

Tout en confirmant l’annulation des contrats par la nouvelle Direction, Momar Ndao réfute les accusations, selon lesquelles l’ancienne Direction avait, à travers cette subvention, un moyen de les réduire au silence face à certaines pratiques. « L’Artp nous appuyait pour que les Associations soient plus performantes. Au contraire, elle voulait éviter qu’on se taise », argue-t-il. Quid de la légalité d’un tel contrat ? « C’est prévu par les textes et c’est pour mieux renforcer les Associations face aux dérives des opérateurs », ajoute le patron de l’Ascosen. « On ne comprend pas cette annulation. Ça contribue à fragiliser les consommateurs », dit-il. Même son de cloche du côté de Bassirou Cissé de l’Union des exploitants de télécentres, qui parle de « violation des textes », non sans annoncer une conférence de presse pour jeudi prochain.

Cheikh Mbacké GUISSE l'asquotidien
leral .net




1.Posté par le bas peuple le 24/03/2010 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment j'encourage les décisions du nouveau dg de l'artp en ce qui conserne le cas de ascosen, ces gars ne sont là que pour leur poches, vous n'avez rien fait de concrêt pour les consommateurs, j'ai enttendu jules diop dire que momar ndao était l'expert balistique en charge lors de l'assasinat de Me séye alors qu'il n'a connait rien, ce qui veut dire que tu es de mèche avec wade pour leurrer les sénégalais, je ne crois rien de ce que tu dis, profiteur.

2.Posté par ANCIEN SOLDAT le 24/03/2010 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A TOI POSTE N.1 TU N'EST QU'1 MARIONETTE A TU DES PREUVES DE DEMENTIR JULES DIOP TAIS TOI....

3.Posté par PIPO le 24/03/2010 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vrai visage de MOMAR NDAO. Un esceoc vivant sur le dos d'une association créée pour subvenir à ses besoins personnels............au nom de la défense de consommateurs snobés

4.Posté par consommateur le 24/03/2010 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le sénégal des chauds coeurs n'avancera jamais.
Quand Momar NDAO était expert balistique dans l'affaire Me seye Il était directeur associé chargé de la communication du parti socialiste avec Oumar Joe Mbaye, et Cheikh Tidiane Dièye.
Ce qui montre son indépendance d'esprit. Etre au PS et défendre un PDS, au nom de la vérité, risquer sa vie et sa carrière pour la vérité, il faut le faire !
Et ses conclusions balistiques ont été envoyées en France pour contre expertise et même à Souleymane Jules Diop. Et jusqu'à présent, aucun expert n'a remis en cause son travail.
Parlez de ce que vous savez, c'est mieux.

5.Posté par retroactif le 25/03/2010 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah!j'aime bien les méthodes de ce nouveau Dg.
Le plus grand financier de l'année.
Il passe à la RTS dans les années 90;
Il disparait du pays:???????????????????
Il revient avec l'alternance!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Et il bosse dure;objectif : démontrer que son prédécesseur est un incompétent; son ancien collègue de la RTS (daniel seck)qui a apporté sa pierre à l'édifice: en construisant avec les japonais la nouvelle maison de la RTS.
Leurs destins sont vraiment liés car il ont été recrutés le même jour par Marcel DIONE .Ironie du sort!!!
Sénégal nekh na;

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page