leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 7 Juin 2013

La Sera "s’enfonce dans la crise" : 3,7 milliards francs Cfa de pertes enregistrés entre 2010 et 2012


A la Sera (Société d’équipement et de représentation automobile) les clignotants sont aux rouges. Depuis près d’un an, les travailleurs entament un bras de fer avec la direction générale de la boite. Un mouvement d’humeur qui, il faut le signaler, s'est manifesté par le port de brassards rouges.



La Sera "s’enfonce dans la crise" : 3,7 milliards francs Cfa de pertes enregistrés entre 2010 et 2012
Les travailleurs réclament le départ du Directeur général, Stéphane Oudart qu’ils accusent d’avoir plongé l’entreprise dans une "situation d’instabilité totale". "De 2002 à 2010, c’est-à-dire sous la gestion de l’ancien Directeur général, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 1.362.886.035 F Cfa. Arrivé en 2010, l’actuel Directeur a fait pire. En deux ans de gestion, il a fait subir une perte de 3.790.550.850 francs Cfa", dénonce le collège des délégués syndicaux. En plus, selon eux, Oudart a érigé le népotisme comme mode de gestion : "Il a recruté un ancien cadre de la Cfao à la retraite, Pape Alassane Dieng, comme directeur d’exploitation et un directeur technique, diplômé en mathématique appliqué à la place d’un mécano, en foulant au pied l’article 13 de la convention qui prévoit la promotion interne".

Outre ces récriminations, il est reproché au Dg de la Sera d’avoir supprimé les acquis et certaines conventions signées avec l’ancien directeur général. Pis, il se comporte en "colon" contre toute personne qui ose dénoncer sa gestion. "Il s’agit d’actes de harcèlement, d’intimidation, de persécution, dans le pire des cas de licenciement. Il a une liste de 37 personnes qu’il menace de licencier pour activités syndicales", dénoncent encore les contestataires. Joint par téléphone, le mis en cause confirme le mouvement d’humeur mais se refuse d’entrer dans les détails. "C’est vrai, il y a le port de brassards ! Je ne peux vous en dire plus. Je dois rencontrer des collaborateurs étrangers. Désolé, je n’ai pas de temps pour répondre à vos questions", s'est-il empressé de nous lancer au bout du fil.

Stéphane Oudart
Stéphane Oudart




1.Posté par ABC le 07/06/2013 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsqu'une entreprise est en difficulté, les salariés doivent être solidaires de l'entreprise. Ils doivent la soutenir au lieu d'aller en grève.
Les japonais, les chinois et les coréens acceptent des baisses de salaires et une surcharge de travail pour redresser leurs boîtes.
Les employés de SERA doivent savoir que les voitures coréennes ont un meilleur rapport qualité prix que les voitures françaises (Renault).
Les japonaises ont depuis plus de 10 ans, la réputation d'être plus solides que les françaises.
Il y'a près d'une dizaine de concessionnaires au Sénégal. La concurrence sur les voitures neuves est très forte. La concurrence des vendeurs de voitures d'occasion l'est encore plus. Dans les parcs, on trouve des voitures en Très Bon Etat qui ont 2 ans.
Discutez et négociez, c'est mieux.

2.Posté par magaf le 07/06/2013 15:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les travailleurs st solidaire ,le probleme c est le directeur d exploitation ,il a degrade le climat social .

3.Posté par koubakh le 07/06/2013 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SE SONT DES TOUBABES QUI SE FOUTE DES SÉNÉGALAISE DANS NOTRE PAYS

4.Posté par atypico le 07/06/2013 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

COUP Bas, pardon Koubakh, si je vous comprend bien il suffit qu'un sénégalais vole ou tue quelqu'un quelque part pour que l'on soit autorisé à généraliser et à dire : tous les sénégalais sont des voleurs ou des assassin. C'est remarquable comme raisonnement ! Continuez ainsi et je suis sûr que vous alle trouver des solutions pour ces travailleurs en danger de perdre leurs emplois. Leur proposer de devenir soldats pour faire la guerre aux Toubabds ou policier spécialisés pour traquer et enfermer tous les blancs ?

5.Posté par le sage le 07/06/2013 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les gars arrêtés on parle d'un sujet délicat. l'article et parlant il s'agit de compétence. vas savoir quel sacrifices ce personnel à fait pour arriver à un résultat aussi positive sur 7 ans et comment par un bobbying et des reglemet de compte une nouvelle direction en 3 ans en arrive à cette perte extraordinaire. à qui la faute . moi je dirais OUI pour un licenciement mais qui doit l'etre? la reponse est evidente

6.Posté par lamine le 07/06/2013 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SERA afferou golo bi baye bamboune di doundai rek .ame gnou gnouye faye aye millions tai khamou ngou dara boufaye sole tenue kaineu doula respecter taikessi ame direction bo khame ni meunou gnou.la direction ne peut pas

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page