leral.net | S'informer en temps réel
Samedi 27 Août 2011

La corruption au Sénégal vue par les Américains : Wade couve ses proches


A la suite des entretiens de diplomates américains et européens avec le Président Wade et le ministre d’Etat Karim Wade au sujet de la lutte contre la corruption, les Américains ont estimé, selon une dépêche diplomatique révélée par wikileaks, que le Président Wade n’avait pas la volonté de sanctionner réellement des proches qui seraient épinglés dans des malversations, en dépit des sentiments des bailleurs ou des électeurs sénégalais.



La corruption au Sénégal vue par les Américains : Wade couve ses proches
Les Américains sont convaincus que le Président Wade et son fils Karim Wade ne sont pas déterminés à éradiquer véritablement la corruption dans les sphères du pouvoir. Selon l’une des dépêches de l’ambassade de Dakar, publiée par le site wikileaks, et datant de février 2010, les Américains sont convaincus que le chef de l’Etat ne va lutter contre la corruption que dans la mesure où les mesures qu’il pourrait prendre ne vont pas menacer les intérêts de ceux qui lui sont proches et qui le servent. Cette conviction est ressortie de l’entretien de près de deux heures de temps que le chef de l’Etat avait eu à l’époque avec l’ancien ambassadeur Marcia Bernicat.

Encouragé à prendre des mesures concrètes contre la corruption, le Président avait rétorqué qu’autant il était décidé à poursuivre tous les coupables éventuels, il ne se voyait pas se lancer dans une sorte de chasse aux sorcières. Ce à quoi Mme Bernicat avait répliqué en lui faisant valoir que depuis 2005, la Centif avait présenté au procureur 49 dossiers de blanchiment d’argent, dont aucun n’avait connu de suite judicaire. Un bon exemple de la volonté de l’Etat d’éradiquer ce mal aurait été d’autoriser le Parquet à engager des poursuites contre les personnes concernées. Les réticences du Président, ainsi que ses protestations de bonne foi ont dû être levées une à une, avec des arguments persuasifs, pour le convaincre que l’Etat sénégalais avait encore du chemin à faire dans la lutte contre la corruption.
La dépêche diplomatique ajoute que cette audience a été suivie très peu de temps après par un autre entretien entre le chef de la Délégation de l’Union européenne à Dakar et le ministre d’Etat Karim Wade, dont le diplomate a fait le compte-rendu à ses collègues des pays de l’Union européenne, des Usa, du Canada, de la Banque mondiale et de la Chine, au cours d’une de leurs rencontres.

Les Américains ont résumé ces rencontres en signalant que certaines décisions prises par le Président Wade montraient sa volonté de lutter contre la corruption. Néanmoins, les diplomates sont convaincus que le Président Wade, ainsi que son fils Karim Wade, ne prendraient jamais des mesures à l’encontre de ceux qui dilapident les deniers publics, dans la mesure où ces gens-là sont leurs obligés. La dépêche du chargé d’affaires Jay Smith indique que le père et le fils ne semblaient pas avoir la mesure des préoccupations des partenaires étran­gers sur l’acuité de ce sujet. Ni d’ailleurs de la réprobation que suscite la corruption de leur entourage dans la population, donc auprès de leurs électeurs.

La dépêche ajoute par ailleurs que les conversations ont montré que les deux travaillent de concert pour assurer leur projet de dévolution monarchique du pouvoir. Il faudrait sur ce point, rappeler ce qui a été dit plus haut, à savoir que la dépêche publiée par wikileaks date de février 2010, même si elle n’a été rendue publique qu’en décembre de la même année.


Le Quotidien
( Les News )




1.Posté par schwarzeraal le 27/08/2011 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

laye wade est un incapable reelu par les senegalais toujours tentés par la facilité ,gni changer senegal dioudogognou té gniléne waradiuore dioudogougnou.dodégue loudoule kisathena ,gnidissosale , diféne pour survivre, dans quel pays sommes nous?

2.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 28/08/2011 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA CORRUPTION UN FLEAU AU SENEGAL !!! à l'origine de la plus grande catastrophe maritime civile mondiale à ce jour : NAUFRAGE DU JOOLA 26/09/2002 près de 2000 victimes, 13 nationalités,
CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE.
On ne peut pas tourner la page quand on sait que le drame était prévisible...
Tous du Président, son fils, aux ministres savaient que le bateau n’était plus navigable et pourtant on l’a remis en rotation après plusieurs avaries (la dernière 10 septembre 2002, le drame a eu lieu le 26 septembre). 2000 victimes mortes dans d’atroces souffrances pour la plupart des jeunes. Les secours n’arriveront que 18 h après alors que le drame était connu, pourquoi ???? Tout était possible, des victimes abandonnées….
Pourquoi le Président Wade a-t-il refusé que les forces françaises décollent pour porter secours ?
Un pool d’avocats sénégalais payés sur les deniers publics pour faire annuler tous les mandats mais la procédure judiciaire en France toujours en cours et toujours 7 mandats d’arrêts internationaux à l’encontre des présumés coupables.
Une épine entre la France et le Sénégal, un drame méprisé et bafoué mais des familles de victimes déterminées..... Des intérêts économiques et politiques (françafrique) entravent la vérité et la justice.et bafouent les droits de l’homme.
Trop de zones d’ombres autour de ce drame.
DES IMAGES DOULOUREUSES, INSOUTENABLES AU LENDEMAIN DU DRAME ET DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS

3.Posté par khetalligor le 28/08/2011 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

fathiegor traitement naturel à base de plantes de dysfonctionnement erectile : faiblesse sexuelle petit penis, ejacu preco, defaut d'appetit, verge molle Tel 77 481 02 14 ou 70 338 95 26 ou 76 291 48 66

4.Posté par diallo le 28/08/2011 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment madame bernicat a longtemps dénoncé la corruption au sénègal mais malheureusement c peine perdue avec le gouvernement de "pa diakhoum" qui ne manifeste aucune volonté pour éradiquer ce fléau qui a pris des proportions inquiétantes depuis l'avénement de l'alternoce.c dommage pour le pays.

5.Posté par armd le 13/12/2011 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chers dirigeants nous savons kil est dificile deradike la coruption me nou vou demandon de bien serre vo ceinture car un pays ou la coruption est dominante ne peut pas se developper madicke niang ns vou prion dacepter l classement et de rvoir la ou le va blesse

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page