a
leral.net | S'informer en temps réel

La ministre Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop brise le silence : " j'ai perdu mon fils unique dans des conditions dramatiques. Je sais ce que ressent cette mère »


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Mars 2018 à 10:21 | | 0 commentaire(s)|

Disparue des radars, Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance, comme l’avait annoncé le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, s’est prononcée finalement hier mardi sur la recrudescence d’enlèvement et de meurtre d’enfants.
 
"Cette douleur, (Ndlr : mort d’enfant), je l'ai vécue, parce que j'ai perdu un enfant, mon fils unique dans des conditions vraiment dramatiques. Et nul ne peut, mieux que moi, apprécier vraiment la douleur de cette mère. Je la réconforte et je la soutiendrai", a déclaré la ministre.
 
Revenant sur le silence assourdissant du ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance et de ses démembrements comme de la Direction de la Promotion des Droits de l’Enfance  et celle de la Protection de la Petite l’Enfance, Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop explique : "Il ne me revenait pas de communiquer sur cette affaire. C'est une question de sécurité publique d'abord. Peut-être, j'aurais pu monter au créneau, parler aux familles, les rassurer, les réconforter. Je le concède. Mais je ne médiatise pas toutes mes actions", a-t-elle avancé.
 
La ministre de la Protection de l'enfance a aussi révélé qu'elle est allée présenter ses condoléances à la famille de la fille qui a été violée puis tuée à Mbao. Et qu’elle compte également faire de même avec la famille du petit Serigne Fallou Diop, retrouvé mort dans un sachet à Rufisque. 
 
Récemment dans un plateau spécial sur RFM matin, le journaliste Babacar Fall avait révélé que le ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance avait déconseillé à ses services de se prononcer sur les questions d’enlèvements et meurtres d’enfants et il a même fallu aujourd’hui, Macky Sall de bousculer ses habitudes de communication pour faire une sortie inhabituelle sur RFM matin pour dénoncer ces enlèvements et meurtres d’enfants qui défraient la chronique.
 
De Kigali où le Sénégal participe au sommet extraordinaire de l'Union africaine pour les besoins de la signature de l'accord prévoyant l'instauration d'une zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Macky Sall avait même jugé nécessaire de communiquer sur la question de la protection des enfants, tellement la baudruche s’est gonflée ces derniers jours.
 
Enfin, Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance a brisé le silencer alors qu’une marche a été organisée samedi dernier par les défenseurs des droits de l’enfant pour dénoncer ces maltraitances de l’enfant.
Massène DIOP Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos