leral.net | S'informer en temps réel

« Le bilan de Macky Sall se résume à trahison », Ousmane Sonko


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Avril 2018 à 14:54 | | 0 commentaire(s)|

« Le bilan de Macky Sall se résume à trahison », Ousmane Sonko

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Dans le cadre de sa tournée de massification de son parti qui l’a conduit dans le département de Podor, Ousmane Sonko, chef de file du parti PASTEF a fait le bilan des 6 années de Macky Sall à la tête de l’état.
« Vous-mêmes, vous pouvez faire le bilan ce cet homme qui était venu promettre aux Sénégalais une gestion sobre et vertueuse, la patrie avant la famille, la belle-famille avant la patrie ; qui était venu proposer aux Sénégalais la restauration de l’Etat et de la République. Mais on est aux antipodes de tout cela. Et c’est pourquoi, si on devait résumer les six ans de Macky Sall, ce serait en un mot : trahison », a-t-il déclaré.

 « Macky Sall s’est trompé d’objectif, alors que la vision est très importante et celle-ci a été biaisée, depuis le départ et ensuite reproduite dans un document appelé PSE qui nous a couté 3 milliards cfa, rien que pour sa fabrication et financé par un endettement chronique. Le résultat ne pouvait pas être autre », souligne Sonko.

 « Il croit que les priorités du Sénégal c’est de construire une cité nouvelle à Diamniadio, de faire émerger des immeubles, de faire des trains surfacturés à 1200 milliards FCFA, alors que dans les cycles du développement, il y a des étapes à respecter  », atteste le leader.
Qui poursuit : « vous ne pouvez pas avoir un secteur de l’enseignement complètement à terre et un secteur de santé idem ; les gens éprouvent des difficultés à se nourrir correctement, une bonne partie du pays est sous la menace d’une famine ; des problèmes élémentaires d’écoulement agricole et vous, vous êtes dans le gigantisme. Il s’est trompé avec un endettement chronique, même nos petits-fils ne pourront pas payer cette dette. La pauvreté est galopante, on vous parle de taux de croissance de 6 % et la pauvreté n’a jamais atteint des niveaux aussi importants avec 69,11% à Kolda ».






Source A