leral.net | S'informer en temps réel

Le footballeur Jamie Vardy menacé de mort: en voici les raisons

L’attaquant de Leicester City, Jamie Vardy, a révélé qu’il a reçu des menaces de mort. Le joueur affirme qu’il est accusé d’avoir joué un rôle majeur dans le licenciement de son ancien entraîneur, Claudio Ranieri, à peine 9 mois après le sacre historique du club.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Mars 2017 à 14:23 | | 0 commentaire(s)|

Leicester City, avant le limogeage de Ranieiri, sombrait dans la zone de relégation. Les responsables du club ont surpris plus d’un en prenant la décision de renvoyer le manager italien, le remplaçant par Craig Shakespeare.

Il avait été signalé que des joueurs de haut niveau comme Jamie Vardy et Schmeichel avaient demandé aux propriétaires de renvoyer Ranieiri – mais ces joueurs ont catégoriquement nié les faits.

Jamie Vardy a récemment révélé qu’il a reçu des menaces de mort de la part des fans de Leicester.

Vardy a déclaré à la BBC: « J’ai lu une histoire disant que j’étais impliqué personnellement dans une réunion après le match de Séville alors qu’à ce moment, j’étais au contrôle anti-dopage, où je suis resté trois heures. Mais le mal était fait et j’ai reçu des menaces de mort concernant ma famille, mes enfants, tout… Des gens ont tenté de couper la route à ma femme alors qu’elle était en voiture, avec les enfants à l’arrière ».

Dans une interview publiée par le journal anglais Guardian UK mardi matin, Vardy a déclaré que les menaces avaient été faites « sur les médias sociaux, marchant dans la rue ».

Il a également nié l’existence d’un problème entre les joueurs et leur ancien manager.

Vardy a aussi été critiqué pour ne pas avoir posté un message d’adieu à son ancien gestionnaire sur son compte de média sociaux, immédiatement après son licenciement. Mais il a révélé qu’il a pris plus de 48 heures pour afficher un message des médias sociaux parce que «c’était très dur» pour lui.

«C’est dur. Ne vous méprenez pas, ce qu’il a fait pour Leicester était incroyable et personne n’espérait cela [titre] dans un million d’années. Nous ne pouvons que le remercier pour cela (…) Nous sommes tous sincèrement vidés ».

L’attaquant de Leicester a également expliqué pourquoi il n’avait pas choisi de signaler les menaces de mort à la police. « Tout ce qui peut arriver, c’est qu’ils soient exclus sur Twitter », a-t-il dit.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos