leral.net | S'informer en temps réel
Lundi 11 Janvier 2016

Le maire de Dakar traîné en justice: Cheikh Tall Dioum réclame un milliard à Khalifa Sall


L’ancien golden boy Cheikh Tall Dioum Doum a traîné en justice Khalifa Sall, le Directeur de la police municipale ainsi qu’un agent de la police municipale. Le maire de Dakar, selon lui, veut faire main basse sur le bâtiment du Cinéma El Mansour qui lui appartient. Il réclame un milliard de francs Cfa.



Le maire de Dakar traîné en justice. KHALIFA SALL est poursuivi en justice par CHEIKH TALL DIOUM. L’homme d’affaires au business lucratif avant de sombrer dans l’anonymat le plus total a servi une citation directe au maire de Dakar qui est appelé à comparaître devant le juge pénal le 21 janvier prochain. Le socialiste et potentiel candidat à l’élection présidentielle est poursuivi pour voies de fait, violation de domicile, abus d’autorité et entrave à l’exécution d’une décision de justice rendue en matière immobilière et complicité, en même temps que le Directeur de la police municipale, BIRAHIM FALL ainsi que l’agent de la police municipale PAPE SECK.

CHEIKH TALL DIOUM, patron de la Société civile immobilière CHEIKH OUMAR DIOUM (SCI.C.O.D), reproche au maire de Dakar d’avoir donné des instructions à la police municipale de faire obstacle à l’expulsion des occupants du cinéma El Mansour qui est devenu sa propriété. A l’en croire, c’est sur ordonnance du juge des référés en date du 23 février 2015 que la dizaine de personnes qui squattaient le cinéma El Mansour de manière irrégulière devait être expulsée des lieux. Cependant, BIRAHIM FALL et l’agent PAPE SECK s’y sont opposés sur «instruction du maire de la ville de Dakar». Selon le plaignant, KHALIFA SALL Sall argue du fait que le cinéma El Mansour est la propriété de la mairie de Dakar ; et lors de la séance du conseil municipal pour l’examen du budget 2015, Khalifa Sall avait même déclaré «qu’il fallait mettre en place dans une semaine une commission de litiges pour vider le plus rapidement le contentieux avec CHEIKH TALL DIOUM. Il aurait dit qu’on lui a vendu le local du Cinéma et qu’il disposerait du titre foncier alors que la mairie a tous les documents».

Seulement, pour CHEIKH TALL DIOUM, le Tf n° 9938/DG qui abrite le Cinéma, appartient à sa société, en l’occurrence la société civile immobilière CHEIKH OUMAR DIOUM. Il lui a été vendu par l’Etat du Sénégal. Ainsi, pour ce tort causé par le maire de Dakar, l’homme d’affaires réclame un milliard de francs Cfa à titre de dommages et intérêts.

jotay.net
( Les News )



Titre de votre page Titre de votre page