a
leral.net | S'informer en temps réel

Le président Sall rappelle à la Gambie, ses engagements


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mars 2018 à 11:31 | | 0 commentaire(s)|


Les questions de sécurité se sont beaucoup invitées à Banjul lors du premier Conseil présidentiel sénégalo-gambien. Le Président Macky Sall a saisi l’occasion pour rappeler à la Gambie ses engagements dans la traque aux activités lucratives illicites entre la Gambie et le Sénégal, notamment la destruction des forets de la Casamance.

Expliquant pourquoi la Gambie doit tenir ses engagements, Macky de déclarer que « le trafic illicite n’est pas seulement une violation formelle de la loi, il est aussi surtout une source d’instabilité pour la société et l’Etat. C’est pourquoi nous ne devons ménager aucun effort pour faire de la lutte contre ce fléau une priorité de premier ordre, notamment dans le cadre de l’accord des ressources transfrontalières sur les ressources, notamment sur la foresterie ».

En réponse, le président gambien a réaffirmé son engagement à soutenir le Sénégal dans cette lutte. « Vous savez tous que mon prédécesseur et ses acolytes avaient des intérêts directs dans le trafic de ce bois. Or tout le monde s’accorde dire que ce trafic de la drogue, dès que l’on s’y met, on ne s’arrête plus et les appétits deviennent gigantesques. Mais mon gouvernement n’a aucun intérêt dans ce trafic du bois de Casamance et j’ai dit au Président Macky Sall que les forces de sécurité et de défense de la Gambie sont maintenant stationnés à tous les points d’entrées utilisées par ces trafiquants du bois de Casamance. Donc je voudrais assurer le Sénégal de ma totale collaboration et de ma disponibilité dans cette lutte », a déclaré Adama Barrow.





Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos