leral.net | S'informer en temps réel

Les inondations, une patate chaude refilée à Macky !


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Août 2015 à 11:48 | | 12 commentaire(s)|

La marginalité de la grande majorité des Sénégalais en milieu rural, de par ses aspects cumulatifs économique, politique et socio-culturel pendant cinquante ans, a débouché sur une spatialisation de l'exclusion sociale de par l'émergence de zones urbaines attractives et de zones périphériques d'habitat marginalisées. L'exode rural aidant, les nouveaux arrivants se sont installés dans les zones urbaines non aedificandi, ce qui débouche sur des inondations chaque année et qui ne concernent que les pauvres du milieu urbain. Il s'agit en réalité d'une patate chaude, refilée à Macky Sall, dont la solution ne peut être que structurelle, loin des effets d'annonce et de la politique d'assistance des gouvernements précédents. Conscient de cela, le chef de l'Etat a consenti des efforts considérables pour contre-carrer cette situation. C'est ainsi que l'action du Président s'inscrit dans des axes suivants :

- Le Programme décennal de lutte contre les inondations qui va être déroulé sur dix années (2012-2022). Il va comprendre une phase urgente de 66 milliards, un volet à court terme de 250 milliards et une autre phase à moyen et long terme qui coûtera 450 milliards, le tout fera 767 milliards CFA’’;

- Des conventions comme celle signée avec l’Uemoa sur la question, ont été notées pour la réhabilitation et la réalisation de forages et de canalisation de refoulement et d’adduction d’eau.

- Une mise en place d'une cellule de veille et de suivi des actions liées aux inondations, a voté du conseil national de gestion des inondations;

- La prise en charge des zones vulnérable de la banlieue les plus touchées par les inondations;

- Le Plan Tawfekh, (plus de trois millions de logements dans une durée à court terme, sans verser dans le clientélisme politique);

- Des travaux de grandes envergures, de réalisation d'ouvrages de captage et de drainage des eaux pluviales dans certains quartiers de Dakar et de sa Banlieue;

- Des Travaux à Bambey et à Touba;

- La construction de 2000 logements pour les sinistrés des inondations;

- L'aménagement des sites de Tivaoune Peulh et Niaga. Il faut également noter une première, car depuis 3 ans, après chaque pluie il y'a la présence de l’Onas pour faire le ménage.

Cet effort du gouvernement est à saluer, des efforts d'une si grande dimension sociale démontre sa volonté de mettre le pays sur les rails. Le président de la République ne travaille pas pour un mandat, ce qui l'intéresse c'est le problème des citoyens, travailler pour le pays dans le cadre d'un développement durable et ses actions le démontrent largement.

Rougui Mbaye

Coordonnatrice de la DSE Chine



Cliquez-ici pour regarder plus de videos