leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 21 Décembre 2012

Lettre de Salvy à Macky: Il raconte comment il a été "trahi" par Wade, "jeté en pâture" par Farba Senghor et Cheikh Diop...




Lettre de Salvy  à Macky: Il raconte comment il a été "trahi" par Wade, "jeté en pâture" par Farba Senghor et Cheikh Diop...
Monsieur le président de la République

J'ai personnellement perçu et apprécié la magnitude managériale de Votre vision de Premier Manager du Sénégal, Votre style directe et percutant, Votre volonté d’être à l’écoute des plus faibles et, Votre Préoccupation d’une Justice Unique pour chaque Citoyen.
Vous êtes le seul à être capable de jongler avec les prospectives visionnaires de la société mondiale future. Je souhaite que Vos plus proches collaborateurs soient animés de ces mêmes idéaux.

Monsieur le Président de la République, avec ma modeste mais inconditionnelle disponibilité, je pense pouvoir Vous aider à concevoir, baliser et conduire sous Votre haute autorité cette entreprise colossale.

Je Vous serais infiniment reconnaissant si Vous pouviez m’accorder quelques minutes précieuses de votre temps. Il faut aller vite, les échéances sont à nos portes.

J’ai été trahi par tout l’entourage immédiat de votre prédécesseur. J’ai été jeté en pâture a des syndicalistes fabriqués par M. Farba Senghor, le syndicaliste Cheikh Diop à la solde du Président Wade. Á l’heure actuelle ces mêmes syndicalistes sont toujours fiancés par M. Farba Senghor.
Monsieur le Président de la République, à fin de parfaire les raisons profondes de ma sollicitude d’une audience en urgence, le 12 septembre 2012 à 8 h 30 du matin, j’avais remis à Votre domicile personnel un énorme document regroupant les quatre documents suivants :

a) Dakar Dem Dikk Premier Projet du Président Abdoulaye Wade.
b) Annexes 1 à 10.
c) Proposition Pour une Restructuration et une Relance de Dakar Dem Dikk.
d) Un dossier unique contenant un échantillonnage pris au hasard de plus de 108 lettres adressées aux plus Hautes Autorités de l’État y compris le PR. Toutes restées sans écho.

Dans l’attente d’avoir l’honneur d’être reçu, je Vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’assurance de ma très haute considération et de mes sentiments dévoués et respectueux.

Christian Salvy




1.Posté par cherif le 21/12/2012 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chérif aidara le petit fils de cheikh sadibou aidara grand marabout
est la aujourdhui pour aider ce qui on besoin de lui pour tout les domaines
amour chance reussite travail mariage santé succés dans vos entreprises basé sur le saint coran incha allah kou gneuw sa adio fadiou
thi barké cheikhna cheikh sadibou thi barké yonentebi mouhamad salalahou aleyhi wa salam wa salatou wa salam hairou leumbiya badar ak ouhout
contact ;00221 77 921 57 39 ou sur skype aidara61 merci

2.Posté par NIETY MBAR le 21/12/2012 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décidément Salvy devient tout à coup "bavard" outre-tombe!!
Une question d'abord, les fautes relevées dans le texte et les phrases sont maladroites sont-elles de salvy ou du journaliste qui aurait "imaginé" cette correspondance? Connaissant le niveau de certains journalistes, l'hypothèse d'une entreprise de manipulation de l'opinion pue à mille lieues. a quelle fin?
Les morts ne méritent-ils plus aucun respect dans ce pays?
De toutes facons, toute cette floraison de CD et de lettre supposées écrites par salvy n'auront plus aucune valeur au tribunal si l'on sait les performances possibles avec les outils informatiques.
A bon entendeur..

3.Posté par Yaccc le 21/12/2012 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Christain SALVY n'avait sûrement pas lu le roman "Prison d'Afrique" de Jean paul ALATA qui raconte la mésaventure de ce dernier avec le dictateur Sékou Touréc
Paix à son âme ( christain Salvy)

4.Posté par STOPALAPRÉDATION le 22/12/2012 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème ce ne sont pas les fautes d'orthographe ou de conjugaison mais la véracité des faits ou non (ce qui peut être facilement établie).Vu la vitesse à laquelle les scandales se découvrent de jour en jour,le régime libéral détient le palme de "prédateur du siècle".Nous citoyens apolitiques ,exigeons que plus jamais ne se reproduise dans notre cher Senegal ce vol à un niveau industriel de nos ressources.Cette minorite de politiciens véreux ( de tous bords),ne peut pas continuer éternellement à user et abuser de nos maigres sous,Bilaye c'est avec le cœur que je parle POLITICIENS YI YÉNEU DEUGUE SÉNE NDAYE GNAMÉ AKHE.LOU GNÉPE BOK GUÉNE NIKO FOUFE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page