leral.net | S'informer en temps réel

Litige foncier à Cas-Cas: Des jeunes de ladite localité accusent le Conseil municipal de Médina Ndiathbé...


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Juillet 2021 à 11:07 | | 0 commentaire(s)|

Litige foncier à Cas-Cas: Des jeunes de ladite localité accusent le Conseil municipal de Médina Ndiathbé...
Un litige foncier est encore né dans la commune de Médina Ndiathbé. Un investisseur privé a créé un bras de fer entre le Conseil municipal et les jeunes de Cas-Cas regroupés autour d’un collectif. Ils ont tenu un point de presse hier, pour dénoncer la délibération qu’ils qualifient de suspecte, du Conseil municipal de Médina Ndiathbé qui a octroyé une parcelle, sur le site de 4,5 hectares du centre de santé et du collège, à un investisseur privé pour l’installation d’une station d’essence.

Alors que, souligne le collectif, ledit site a été déjà affecté au CEM depuis 2000 par le conseil rural. Selon le porte-parole du collectif, Amadou Tidiane Diallo, après la construction du collège par des partenaires chinois en 2001, les habitants de Cas-Cas avaient souhaité que le collège soit transformé en lycée, ce qu’avait approuvé l’inspecteur d’Académie de Saint-Louis. Ainsi des salles de classe ont été construites sur le site à la suite de la délibération du conseil rural.

Selon "L'As", il renseigne que lors de l’Assemblée générale extraordinaire de restitution sur le projet tenue le 06 juillet 2021 convoqué par le chef du village, il a été retenu de céder le site en question et qu’en contrepartie, le partenaire privé s’engage à construire la case des tout-petits. Alors que le promoteur tarde encore à tenir sa promesse, Amadou Tidiane Diallo se dit surpris d’apprendre que le Conseil municipal a attribué le site sans que le village soit édifié sur les conditions de cession. Il prévient que cette décision du Conseil municipal et de l’adjoint du chef de village, n’engage aucunement le village.

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page