leral.net | S'informer en temps réel

Locales à Louga: Les missiles de Moustapha Diop contre Mamour Diallo qui répond par le mépris

La campagne pour l’élection du maire de Louga a servi de tribune au candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), Moustapha Diop pour s’attaquer violemment au candidat de Jamm Sénégal, Mamadou Mamour Diallo. Outre l’affaire des 94 milliards FCfa, indique le maire sortant de Louga, «l’ancien directeur des Domaines est cité dans plus de 150 dossiers». Toutefois, Mamour Diallo et ses partisans ont refusé de faire un quelconque commentaire sur ces accusations.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Janvier 2022 à 09:12 | | 0 commentaire(s)|

Locales à Louga: Les missiles de Moustapha Diop contre Mamour Diallo qui répond par le mépris
Pour démarrer sa campagne en direction de l’élection du maire de Louga, Moustapha Diop a décidé de faire dans le déballage, en accusant Mamadou Mamour Diallo et ses partisans d’être des «voleurs».

Faisant feu de tout bois, il affirme : « Je ne veux pas que les Lougatois se trompent. Comment quelqu’un qui a 57 ans, qui n’a jamais amené un seul sac de sucre dans la ville, veut que vous lui donniez la mairie de Louga. Mamadou Mamour Diallo doit s’expliquer les 94 milliards. Il est mouillé et doit éclairer cette affaire. Cette importante somme d’argent pourrait permettre de construire beaucoup de routes, beaucoup de structures sanitaires où des malades meurent quotidiennement».

Très en verve, il ajoute que ce dossier n’est que la partie visible de l’iceberg. «Il y a plus 150 dossiers qui le concernent, il doit apporter des précisions. Louga n’élira jamais quelqu’un qui est mouillé et souillé», tranche le candidat de Bby, dont les militants scandent : «Louga bëgul ku tàq», «Tapha Diop tàqul», « Set-setàl, Tapha tàqul, tilimul» (Ndlr : Louga ne veut pas de quelqu’un qui est souillé. Tapha Diop est blanc comme neige. Tapha n’est ni sale, ni entaché).

Estimant qu’il ne boxe pas dans la même catégorie que l’ancien directeur des Domaines, il lance : «Si je parlais de lui, tout Louga le vomirait».

Après avoir soldé ses comptes avec Mamour Diallo, Moustapha Diop s’en est pris à Maniang Faye qui, selon lui, «a bouffé l’argent de la mairie et est allé se réfugier dans un hôpital. Il n’a qu’à aller à l’Agetip et payer les milliards qu’il a détournés. Ces individus ne sont pas crédibles pour occuper la mairie de Louga Ce sont des gens fatigués».

Évoquant le cas d'Adama Guèye, il indique que ce dernier a fait un engagement de 60 millions FCfa lorsqu’il assurait l’intérim, après le décès du président du Conseil régional, Samba Khary Cissé.

«Lorsqu’on lui a demandé de venir se présenter, il a refusé et s’est réfugié chez Serigne Makhtar Diakhaté dans la communauté rurale de Touba, neveu de Serigne Saliou. Là-bas, il a détourné aussi des marchés. Et n’eût été l’intervention de Serigne Saliou, il allait être emprisonné.Adama Guèye a fait la même chose à Mbour. Il est le Directeur de campagne de Mamour Diallo. Louga n’acceptera jamais de donner sa mairie à ces genres de personnes», tonne Moustapha Diop, qui n’a pas épargné non plus Aminata Mbengue Ndiaye dans ses attaques.

A l’en croire, la responsable «ne peut toujours pas avaler sa défaite de 2014. Les Lougatois l’ont éjectée de leur mairie. Après sa défaite, elle a toujours voulu prendre sa revanche sur moi. C’est peine perdue. Ces voleurs ne peuvent rien apporter à Louga, sinon détourner nos fonds».

Les partisans de Mamour Diallo esquivent

Au sein de la coalition Jamm Sénégal, les responsables refusent de commenter la sortie musclée de leur adversaire. Pour eux, l’heure est au travail. D’ailleurs, une délégation de Jamm Sénégal dirigée par Adama Guèye, a rencontré une partie de Bby dont Mamadou Thiam du Pit. Parlant en leur nom, Thierno Diouf du Ps a dénoncé le comportement de Moustapha Diop.

«Bby avait proposé une liste de 33 personnes et Tapha Diop en a pris 3. Rokhaya Diaw, député, devait diriger la liste proportionnelle, mais elle été remplacée par une autre (Ndlr : il s’agit de la pharmacienne Thioro Ndiaye Diongue )», souligne M. Diouf.

Mamour Diallo qui a présidé un meeting à Keur Serigne Louga, le fief de Moustapha Diop, ne s’est pas prononcé sur les accusations dont il fait l’objet de la part du maire sortant. Mais ses proches promettent de répondre dans les jours à venir.

En attendant, cette sortie de Moustapha Diop a été condamnée par certains observateurs de la scène politique lougatoise, qui révèlent une certaine “panique” de sa part.





L’As


Titre de votre page Titre de votre page