leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre le chômage dans la commune de la Patte d’Oie: La mairie mise sur la formation et l’insertion

Mettre les jeunes de la localité en contact avec des instituts de formation afin qu’ils puissent tirer le maximum de conseils et d’orientation des experts et services de l’Etat. C'est là, la mission que s’est assignée la commune de Patte d’Oie, qui a organisé, hier, un forum d’orientation, de formation et d’insertion pour les jeunes de la commune


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Août 2022 à 11:15 | | 0 commentaire(s)|

Lutte contre le chômage dans la commune de la Patte d’Oie: La mairie mise sur la formation et l’insertion
L’emploi, la formation et l’orientation des jeunes, sont une problématique dans notre pays. Pour faire face à ces défis, la commune de Patte d’Oie a organisé hier un forum.

Selon la maire Maïmouna Dièye, les jeunes savent tous que le Sénégal d’aujourd’hui, n’est pas celui que leurs devanciers ont connu. « Et ils ambitionnent tous de le rendre meilleur, maintenant et pour le futur. C’est pour cette volonté d’amélioration érigée en devoir absolu que certains d’entre eux ont affronté les océans, parce ce qu’ils pensaient qu’il n’y avait plus de perspectives. Cette tendance au raccourci pour la réussite pourrait être enrayée. Aujourd’hui, l’avenir du pays dépend de la qualité de notre éducation et de notre formation», affirme-t-elle. A l’en croire, le pari de l’avenir se gagnera absolument dans la commune de Patte d’Oie par l’éducation et la formation, informe "L'As".

Selon Maïmouna Dièye, la municipalité a choisi la gouvernance locale et inclusive «et les jeunes sont à ce titre, acteurs de tout ce qui se fait pour faire progresser la commune. Elle trouve que les politiques d’emploi et de formation touchent certainement des milliers de jeunes et arrivent à leur fournir du savoir et à favoriser leur insertion et leur réhabilitation sociale», explique-t-elle, avant d’ajouter que la commune de Patte d’Oie compte en faire profiter le maximum de jeunes. «Mais au-delà de la formation à des métiers, la maire de Patte d’Oie recommande de relever ou de créer un programme spécifique d’éducation citoyenne, en amont du processus d’orientation, de formation et d’insertion», indique-t-elle.

Un jeune bien formé à la citoyenneté et bien sensibilisé, selon elle, sur ces questions, saura qu’il n’y a pas de sot métier. Maïmouna Dièye estime que beaucoup de jeunes passent à côté d’activités génératrices de revenus sans se rendre compte de ce qu’ils perdent comme opportunité d’emploi. Pour sa part, la présidente et fondatrice de l’Académie du pétrole et du gaz, Aissatou Cissokho Niasse, explique les raisons qui doivent actuellement pousser les jeunes à s’orienter vers la formation professionnelle. A l’en croire, beaucoup de parents pensent que la formation professionnelle n’est pas prestigieuse.

«Mais la bonne nouvelle est qu’on peut faire une bonne formation professionnelle et terminer comme ingénieur. Si on applique la technique de l’approche par compétence, on se rend compte que les jeunes qui ont un background professionnel, ne chôment pas contrairement à ceux qui ont suivi une formation générale», renseigne Mme Cissokho.

Ndèye Fatou Kébé

Leral Titre de votre page