leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre le coronavirus : «And gueusseum» réclame la gratuité des masques, après le report de son sit-in

Le sit-in des syndicats du secteur de la santé, regroupés au sein du mouvement «And Gueusseum», prévu le 11 août 2021 à l’Institut Pasteur de Dakar, n’a pas finalement eu lieu. En plus du report de leur manifestation, les syndicalistes demandent à l’Etat de rendre gratuits les masques pour mieux lutter contre le coronavirus. "L'As"


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Août 2021 à 09:33 | | 0 commentaire(s)|

Lutte contre le coronavirus : «And gueusseum» réclame la gratuité des masques, après le report de son sit-in
Les syndicats du secteur de la santé, regroupés au sein du mouvement « And Gueusseum », sont visiblement préoccupés par la propagation inquiétante du coronavirus sur l’étendue du territoire national. Ils ont pondu un communiqué hier pour donner leur avis sur la gestion de la maladie.

Pour les syndicalistes, l’Etat doit rendre gratuits les masques. «Tout en appréciant la ruée tardive des populations vers les vaccins, "And Gueusseum" relève que malgré le record appréciable d’un million encore discutable de vaccinés après six mois d’exercice, très loin du compte, pour une cible primaire estimée à 9 millions à revoir à la hausse, on doit miser davantage sur les gestes barrières avec plus de rigueur et de vigueur et demander au Chef de l’Etat de rendre gratuits les masques en plus de l’obligation de son port.

Aussi, And Gueusseum salue-t-il la décentralisation des tests et leur production par l’institut Pasteur et condamne avec le dernier souffle, l’automédication à laquelle s’adonnent, en ambulatoire, bon nombre de citoyens à la suite d’un test
».

«C’est aussi le lieu d’insister sur l’approvisionnement urgent en vaccins non seulement pour ceux qui attendent désespérément leur seconde dose, mais aussi pour celles et ceux qui, avec le variant Delta, augmentent la cible vaccinale du fait de leur vulnérabilité et de leur nombre», ajoute le texte.

En dépit des efforts fournis par le chef de l’Etat dans sa recherche effrénée de vaccins et son projet de construction d’une usine de production d’antigènes, les syndicalistes veulent «le repositionnement du Programme
Elargi de Vaccination (PEV) et de campagnes intenses de vaccination en lieu et place de la théâtralisation de cette activité salvatrice, pour un souci de rationalisation, de ciblage, de couverture adéquate et de couverture effective garantissant une immunité collective mesurable
».

Dans la perspective de la souveraineté sanitaire, «And Gueusseum» invite Macky Sall à faire redémarrer l’usine de production de médicaments et de consommables parapharmaceutiques, «car on ne sait jamais ce qu’il adviendra avec ces variants et la tension mondiale sur les médicaments».







L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page