leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall à Moustapha Niasse: «Yaw bokk nga thi mag yi nangnou ndogalou Yalla »*

* «Toi, tu fais partie de ces aînés-là qui croient en la volonté divine»


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Février 2019 à 08:47 | | 0 commentaire(s)|

A Nioro, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar a été accueilli au rythme du Ngoyane ce mercredi 12 février. Ainsi, Macky Sall a salué la mobilisation exceptionnelle, depuis le début de sa campagne de Mbacké à Nioro en passant par Louga, Saint-Louis, Matam, Tamba, Kolda, Ziguinchor...

Après avoir remercié l’ensemble des responsables du département de Nioro, Macky Sall a exprimé sa reconnaissance pour le soutien du président de l'Assemblée nationale, Moustpha Niass. « Yaw bokk nga thi mag yi nagnou ndogalou Yalla », lance Macky Sall à l’endroit de Moustapha Niasse. Qui à son tour, lui rétorque: "Ngour yalla mokoy diokhé".

Dans ce sens, le président sortant de tacler l’opposition qui selon lui, passe tout son temps à dire que « (mon) régime n'a pas réalisé grand-chose durant les 7 ans passés à la magistrature suprême. Mais je leurs réponds d'aller voir le pont de Farafegné non loin d’ici, l'autoroute Ila Touba, les routes que j’ai construites dans la région de Kaolack et particulièrement, dans le département de Nioro.

En tout cas, vous, les populations de Nioro, vous ne direz pas le contraire surtout avec tous les problèmes des ravins que vous aviez depuis l'indépendance et qui posaient d'énormes difficultés dans le domaine de l’agriculture. Tous ces problèmes là sont désormais rangés dans les tiroirs de l'histoire 
».

Par rapport à l’agriculture arachidière, Macky Sall compare les chiffres entre son régime et celui de son prédécesseur. A l’en croire, le candidat à l’élection présidentielle du 24 février 2019, avance : « Avant mon accession à la tête du Sénégal, le prix de l’arachide n'a jamais dépassé 150 francs Cfa, et en cette année 2019, le prix est fixé à 210 francs Cfa. Et il a fallu que l’Etat mette des dispositions pour la différence et on a fait un protocole d’accord entre l'Etatet les Huiliers d'un montant de 20 milliards que l'Etat du Sénégal a payé pour que l’arachide puisse être achetée à un tel prix  ».

Sur le plan de l'exportation de l’arachide, selon toujours le patron de Benno, « c’est en 2014 que j'ai rencontré le Président chinois pour lui expliquer les déficits enregistrés par notre commerce. Je lui ai proposé d'acheter l’arachide que le Sénégal produit en million de tonnes chaque année. Et nous avons levé toutes les contraintes phytosanitaires qui étaient, un obstacle pour vendre l’arachide en Chine », a-t-il expliqué, avant de continuer. « En 2018, on a éliminé toutes les taxes pour faciliter l'exportation de l’arachide, parce que nos huiliers ne peuvent pas tout acheter. Et pour cela, l’Etat a renoncé 9 milliards de FCfa de taxes pour l’exportation de plus 367 998 tonnes », a dit Macky Sall, tout en se félicitant des résultats obtenus en 2018, qu’il compare à la situation d'avant 2012, où l’exportation n’a jamais dépassé 60 mille tonnes pour toute l'année.

97 milliards ont été mobilisés cette depuis le début de la collecte au mois décembre et injectés dans le monde rural, si on se fie aux propos du président sortant.

«A l’heure où je vous parle, 193 mille tonnes d'arachides ont été exporté vers la Chine et à l'étranger. Les huiliers ont pris les 140 mille tonnes. Le capital semencier était en 2012, à 6 000 tonnes, aujourd'hui, on est à 55 mille tonnes de semences certifiées », a annoncé Macky Sall
Et pour lui, c’est ce qui explique les productions records enregistrées depuis 2 ans successifs, de plus de 1 millions 432 mille tonnes d’arachides. Et Nioro a montré sa satisfaction de par sa mobilisation, aujourd'hui que l'agriculture arachidière a connu des avancées significatives.







Cheikh Makhfou Diop



Cliquez-ici pour regarder plus de videos