leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 9 Janvier 2015

Macky Sall doit arrêter le massacre des Douaniers…Les agents victimes de vengeance


Que se passe-t-il à la Douane sénégalaise ? Voici le seul corps au Sénégal qui ne respecte jamais le slogan « on ne change pas une équipe qui gagne ». Les douanes sénégalaises ont des performances extraordinaires depuis près de 20 ans. En 1997, les recettes douanières s’élevaient à 177 milliards avant de dépasser la barre des 200 milliards en 2001 avec 219 milliards enregistrés. Ces recettes ont atteint 431 milliards en 2009. Et en 2013, les recettes ont explosé avec le chiffre de 575 milliards versés dans les caisses de l’Etat. Et le vendredi 24 janvier 2014, le ministre des Finances, Amadou Ba, sourire aux lèvres, s’était félicité des résultats enregistrés par la douane sénégalaise, malgré la crise économique et financière internationale.



Macky Sall doit arrêter le massacre des Douaniers…Les agents victimes de vengeance
Malgré tout ça, la Douane Sénégalaise change toujours de dispositif. Et avant-hier, en Conseil des ministres, le Président de la république a pris des mesures individuelles pour remplacer encore et encore le dispositive gagnant.
Moctar Kettani Doucouré est le nouveau Coordonnateur de la Direction Générale des Douanes, Ismaïla Diop est nouveau Directeur du Renseignement et des Enquêtes douanières, Mamadou Gadiaga, prend la direction des Opérations Douanières etc…
Et selon notre ARI (agent de renseignement infiltré), le président de la République ne compte pas s’arrêter là car sur proposition du nouveau DG, de gros mouvements vont être opérés dans les services où les recettes sont les plus importantes : Port, Aéroport et frontières etc…
Sanction ou vengeance
Tout d’abord, l’ancien DG des Douanes, M. Elimane Gningue qui avait été nommé en septembre 2013 a été limogé en novembre 2014 et malgré cette courte date il a laissé 400 milliards dans les caisses et une progression de 7% selon Amadou Ba,on ne change pas une équipe qui gagne. . Dans la même année, avant son limogeage, le ministre Amadou BA l’avait félicité ainsi que tous les agents des Douanes pour les excellents résultats obtenus dans le cadre de la collecte des recettes et la lutte contre la fraude en 2013. Mais le conseil des ministres du 12 novembre 2014 à scellé son sort en le remplaçant par Pape Ousmane Guèye qui était jusqu’alors inspecteur principal des douanes.
Et aujourd’hui, on remplace des responsables considérés comme des proches de l’ancien DG. Et maintenant ce sont des agents qui font d’excellentes recettes dans les aéroports, les ports et aux frontières qui seront changés au seul motif qu’ils sont des proches de l’ancien DG.
Le ministre des Finances et le Président de la République suivent souvent les recommandations du DG de la Douane. Chose normale. Mais pourquoi doit-on sanctionner un agent qui donne de bons résultats ? Cette pratique est sénégalaise car chez nos voisins, les changements des agents de douanes sont presque rares. La preuve, Macky Sall a connu trois DG des Douanes en deux ans. Makhtar Cissé , Elimane Gningue et aujourd’hui Pape Ousmane Guèye.
Nos voisins ivoiriens sont plus stables. La Côte d’ivoire a connu trois DG en 14 ans…Vous avez bien entendu…quatorze ans. Gnamien Konan a été DG des Douanes ivoiriennes de mai 2001 à mars 2008. Monsieur MANGLY Alphonse l’a succédé de mars 2008 à Décembre 2010. Et son successeur, le Colonel Major Issa COULIBALY a été nommé depuis le 06 décembre 2010. Et il est encore à son poste.
Mais au Sénégal on « déWadise » et chaque nouveau DG chasse les proches des anciens DG. Et pourtant ces agents sont sont fonctionnaires qui font des recettes…Et Macky Sall doit arrêter ce massacre de fonctionnaires dans ce secteur qui donne au Sénégal plus de 500 milliards par an soit le cinquième du Budget annuel du pays.
( Les News )



Titre de votre page Titre de votre page