leral.net | S'informer en temps réel
Dimanche 26 Juillet 2020

Malika: Scandale sur 09 ha attribués à Demba Kâ de EDK Oil, le maire Talla Gadiaga aphone ( Documents )


Le maire de la collectivité locale, Talla Gadiaga est pointé du doigt dans tous les scandales qui ont souvent fini à la police. A chaque fois, il prône une gestion à l’amiable avec à la clé, un remboursement en argent ou en terrains. Et ce sont toujours des hectares qui sont en question dans cette zone, où une importante partie concerne le prolongement de la bande de filaos qui part de Guediawaye jusqu’à Kayar, révèle la "torchedumonde".



Malika: Scandale sur 09 ha attribués à Demba Kâ de EDK Oil, le maire Talla Gadiaga aphone ( Documents )
C’est le cas pour les 37ha que l’Etat du Sénégal a affecté à la commune de Malika avec un programme d’aménagement bien ficelé. Pourtant, avant même que le décret de déclassement ne soit disponible pour porter le projet, Talla Gadiaga avait déjà commencé à donner des terrains sur la zone et qu'il fallait défalquer du site global. Entre caserne de sapeurs-pompiers, cimetière, postes de santé, centre psychiatrique, écoles maternelles, mosquées, (voir document), tout ceci devait être réalisé pour le bénéfice des populations de Malika.


Mais, dans une attitude de prédation qui ne dit pas son nom, le maire a tout simplement détourné le bien foncier public pour des besoins personnels. Ainsi, aucun de ces projets na finalement été réalisé pour le moment. Et puisque des hectares ont servi à rembourser des dettes de terres antérieures ayant débouché sur des litiges, les projets qui devraient être érigés sont définitivement tombés à l’eau.

Pis encore, le site devait permettre le recasement des impactés du prolongement de la Vdn et ceux du BRT. A moins qu’ils aient déjà tous reçu leurs terrains, certains risquent de se voir déposséder de leur propriété.

Le fait d’accorder à Demba Ka les 9ha est un problème, mais le modus operandi en est un autre. Selon des sources bien renseignées, le maire a tout discuté avec le promoteur comme cela est démontré dans les documents d’attribution, mais il a fait semblant de procéder par le contraire.

Le maire a fait croire à ses conseillers que c’est après avoir proposé et eu l’aval de l’administration que Demba Ka est revenu le réaliser à Malika. Alors qu’il lui fallait au préalable l’onction de l’autorité municipale pour être en mesure d’exposer son projet à l’administration. Pire, afin de lui éviter toute confrontation avec la communauté Layenne il lui a conseillé de « légitimer » le projet auprès des religieux, des associations sportives, des mouvements de femmes, etc. C’est après tout ce processus que le conseil municipal a été saisi et a voté le projet à l’unanimité.

Demba Ka s’est engagé à faire de la RSE en contrepartie. Mieux il la deja entamée avec la mise en gazon synthétique du terrain de Malika, le don d’équipements aux Asc. Il devra aussi leur construire un poste de Police, réhabiliter et équiper l’hôtel, le siège du regroupement des femmes, construire et équiper un centre de santé.

Mais ce qui étonne plus d’un c’est le procédé expresse par lequel il a pu obtenir aussi rapidement le décret de déclassement du site. En attendant plusieurs questions sont soulevées par les populations qui veulent savoir le contenu du protocole entre Demba Ka et la mairie, surtout en qui concerne la propriété du projet immobilier à réaliser sur les 9 ha. Car le document stipule clairement que EDK Oil est le porteur.

Talla Gadiaga aphone

C’est par un silence de cathédrale que l’édile de Malika a répondu à notre interpellation, renseigne le site latorchedumonde. "Joint au téléphone à maintenant reprises, Talla Gadiaga n’a pas répondu à nos appels pour avoir sa position et sa part de vérité sur ces scandales dans lesquels son nom revient toujours. Pire, les sms qui lui ont été envoyés sont restés sans réponse aucune", lit-on dans le site.

Malika: Scandale sur 09 ha attribués à Demba Kâ de EDK Oil, le maire Talla Gadiaga aphone ( Documents )

Malika: Scandale sur 09 ha attribués à Demba Kâ de EDK Oil, le maire Talla Gadiaga aphone ( Documents )
LAMINE MBAYE



Titre de votre page