leral.net | S'informer en temps réel

Mauritanie - Sénégal : Tout est bien qui finit bien


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Février 2018 à 10:28 | | 0 commentaire(s)|

Certes, les deux pays ont exprimé leurs vifs regrets suite à l'incident ayant entraîné mort accidentelle d'un pêcheur sénégalais sur les côtes mauritaniennes, tout comme ils ont regretté les saccages contre des commerces de Mauritaniens à Saint-Louis.

"Ces incidents dramatiques arrivent, c'est regrettable mais il ne faut pas les amplifier et les Etats doivent aller au-delà de ces incidents", dira le Président sénégalais Macky Sall.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises
Comme quoi, les deux hommes se sont montrés rassurants à l'infini, avec le sourire, les accolades fraternelles et cordiales et surtout, des déclarations tous azimuts pour dire que la tension dans les relations entre les deux pays n'existe que dans l'esprit de ceux qui veulent bien se l'imaginer. Non seulement cette tension n'existe pas mais tout porte à croire que, jamais entre les deux hommes d'Etat, il ne peut en être autrement que dans le meilleur des mondes possibles !
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

"Je tiens à rassurer les populations de Saint-Louis que l'objectif visé est de préserver les ressources halieutiques aussi importantes pour le Sénégal et la Mauritanie", a déclaré, en confé- rence de presse, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz. "Les deux peuples mauritanien et sénégalais partagent une histoire et un destin communs et sont condamnés par la géographie et les liens sociaux, culturels, spirituels à vivre côte-à-côte et nous avons la lourde mission de poursuivre cet héritage.

Moi-même et mon collègue, Son Excellence Monsieur le Président de la République sommes décidés à enraciner ces relations et à les consolider. Ce qui nous unit est au-dessus de toute contingence. Un héritage que nous devons enrichir et transmettre aux générations futures. C'est notre responsabilité historique
", dira de son côté le Président Macky Sall.
L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et intérieur
Le président sénégalais poussera la satisfaction jusqu'à avouer, en conférence de presse, que le gouvernement mauritanien ait accepté "souverainement" d'augmenter des possibilités de pêche pour les pêcheurs sénégalais dans un "respect de la durabilité, des conditions d'exploitation de la ressource". Et son homologue mauritanien d'indiquer: "Si on laisse les ressources halieutiques mal gérées, on risque de les perdre et l'accord de pêche en renégociation entre les deux pays vient pour réguler cela".

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, costume et intérieur
Mohamed Ould Abdel Aziz a réaffirmé que des instructions ont été données aux ministres en charge de la pêche dans les deux pays de trouver dans les meilleurs délais "une solution respectant la durabilité" des ressources et la "sécurité" de tous les acteurs de pêche. "Nous n'avons pas de difficultés par rapport à cette question. Nos préoccupations telles que posées par les pêcheurs ont été rapportées", a fait savoir le président sénégalais en ajoutant que les deux ministres en charge de la pêche sont en train de "travailler pour trouver la meilleure formule qui permettra aux pêcheurs d'accéder à la ressource, dans le respect de la législation mauritanienne ".

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises
Ainsi donc, le Président Macky Sall ne pouvait qu'être très satisfait des résultats de sa visite. "Nous sommes parvenus notamment, à la signature d'un accord de coopération relatif au champ gazier Grande Tortue Hmeyem et la relance très prochaine de accords sectoriels sur la pêche, l'élevage et des autres secteurs, précisera le Président sénégalais avant d'ajouter : "Nos entretiens bilatéraux et les échanges entre les deux délégations d'accompagnement ont permis d'ouvrir de nouvelles perspectives de nature à impulser la coopération fructueuse entre les deux parties dans différents domaines pour servir nos intérêts mutuels".

Il est vrai qu'au palais présidentiel à Nouakchott et en présence des deux dirigeants des pays, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et Monsieur Macky Sall, il a été procédé à la signature d'une convention de coopération bilatérale entre la Mauritanie et le Sénégal, pour le développement et l'exploitation conjointe du champ Grand Tortue/Ahmeyim. Ce champ est situé dans l'océan Atlantique, à la frontière commune des deux pays voisins.

L'accord a été signé, côté mauritanien, par le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Mines, M. Mohamed Abdel Fetah, et du côté sénégalais, M. Mansour Elimane Kane, Ministre du Pétrole et des Energies. Faut-il noter que l'une des plus grandes retombées de cette visite du Président Macky Sall en Mauritanie, restera la signature de cet Accord de Coopération Intergouvernemental "ACI" portant sur l'exploitation du champ gazier Grand Tortue Ahmeyin (GTA), deuxième plus grand gisement découvert durant ces dix dernières années (le premier est en Egypte) et qui avait été jusque-là retardé par les aspects juridiques et l'approbation de la Banque mondiale.

Suivra bien sûr, le cas particulier de la pêche qui pose très souvent des problèmes et pour lequel les deux Présidents ont donné des instructions fermes aux ministres en charge de la Pêche et de l'Economie maritime, à l'effet de "prendre toutes les mesures nécessaires au renforcement de la coopération dans ce domaine, en vue de la signature d'un Protocole d'Accord entre les deux pays d'ici fin mars 2018".

A cela s'ajoute également la sécurité, les deux ministres de l'Intérieur ayant reçu instruction de se retrouver eux aussi "avant la fin du mois de mars 2018, à Dakar, pour finaliser et signer l'Accord sur les conditions d'entrée et de séjour des ressortissants des deux pays". Et enfin, la question de la transhumance du bétail a aussi fait l'objet de mesures, les ministres de l'Elevage des deux pays devant réunir, le Comité paritaire pour le suivi de la mise en œuvre du Protocole réglementant la transhumance entre les deux pays, courant mars-avril 2018, au Sénégal.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur
C'est dire combien la visite du Président sénégalais en Mauritanie a été couronnée de succès. D'ailleurs mandat a été donné aux gouvernements des deux pays de mettre en place un "groupe d'impulsion chargé du suivi de la mise en œuvre des accords signés". Non seulement la coopération entre les deux Etats est appelée à prendre de la vitesse, mais les accords signés devront être mis en œuvre avant la prochaine visite du Président Aziz au Sénégal, Macky Sall l'ayant invité à Dakar, séance tenante à Nouakchott.

MOHAMED OULD KHATTATT (Nouachott.info)
 Mohamed_ould_khattatt@hotmail.f








Hebergeur d'image