leral.net | S'informer en temps réel

Mbao / Meurtre de Ousmane Ngom: Son jeune frère risque d'être déféré


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Février 2021 à 09:55 | | 0 commentaire(s)|

Mbao / Meurtre de Ousmane Ngom: Son jeune frère risque d'être déféré
On en sait beaucoup plus sur le décès du jeune agent municipal de la commune de Mbao, habitant la Cité Assurances de Zac Mbao, son jeune frère du nom d’Amadou, qui était jusque-là en garde-à-vue dans les locaux de la Brigade de la Gendarmerie de Keur Mbaye Fall, risque aujourd’hui d’être déféré au parquet pour meurtre.

D’après nos sources, rapporte "L'As", c’est à la suite d’une bagarre entre Ousmane et Amadou que l’irréparable s’est produit. Les faits se sont produits dans la soirée de jeudi dernier, pour une histoire d’argent à la Cité Assurances de la localité. Une dispute entre les 02 frères qui a par la suite entraîné une vive altercation où le sieur Amadou, aurait pris une grosse pierre pour casser la tête de son grand frère Ousmane qui est tombé, la tête ensanglantée.

Par la suite, le blessé a été évacué dans une structure sanitaire de la place où il va mourir. Les gendarmes de la Brigade de Keur Mbaye Fall aussitôt informés, se sont déplacés au niveau de la Cité Assurances de Zac Mbao pour s’enquérir de la situation, avant de procéder à l’interpellation du suspect.

Ils ont par la suite appelé la structure avant de s’y rendre pour faire une réquisition pour les besoins de l’autopsie du défunt Ousmane. Une autopsie qui a révélé, d’après toujours les sources du journal, un traumatisme crânien encéphalique avec hémorragie interne.

Interrogé, Amadou Ngom serait passé aux aveux avant d’être placé en garde-à-vue. Il devrait être déféré au parquet ce lundi, pour meurtre. Ce crime a plongé la famille municipale de Mbao dans la consternation. D’après un agent municipal qui a parlé sous le couvert de l’anonymat, Ousmane Ngom était en service au stade municipal de Mbao et a toujours fait preuve d’exemplarité dans le travail. On nous apprend d’ailleurs qu’il a été inhumé samedi dernier au cimetière musulman de Yoff.

Ndèye Fatou Kébé